Fin de la formation du 8e Bataillon nigérien de la MINUSMA : 850 éléments prêts au déploiement

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le Ministre de la Défense Nationale, Pr. Issoufou Katambé a présidé, le 30 octobre dernier au Centre de maintien de la paix sis à Ouallam, la cérémonie de fin de la formation du 8e Bataillon nigérien de la MINUSMA. La cérémonie qui s’est déroulée dans une ambiance empreinte de chaleur, a enregistré la présence des hauts responsables de la hiérarchie des Forces de Défense et de la Sécurité, ainsi que l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Niger SE Eric P. Whitaker et d’autres invités.

Intervenant à cette occasion le ministre de la Défense Nationale, Pr. Issoufou Katambé a d’abord déclaré que ce contingent sera incessamment déployé sur le terrain pour relever le 7e Bataillon dont le délai a été décalé de trois mois en raison de la pandémie de la COVID-19. Il a indiqué que depuis Janvier 2013, le Niger de concert avec la communauté internationale, a souverainement décidé de témoigner sa solidarité  à l’égard du peuple frère du Mali en envoyant ses fils pour participer à la libération du pays de l’emprise des groupes terroristes.

Le ministre de la Défense Nationale a précisé que le contingent nigérien composé de 850 hommes et femmes des Forces de Défense et de Sécurité a suivi un entrainement intense de dix semaines aux opérations de maintien de la paix, conformément aux dispositions de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Il a rassuré que ces soldats sont désormais aptes à servir dans un environnement multinational visant à ramener la paix et la quiétude notamment au Mali. L’entrainement a été dispensé par un groupe comprenant des formateurs des Forces Armées Nigériennes (FAN), ainsi que ceux venus des institutions comme le Global Peace Operation Initiative (GPOI) et le Comité International de la Croix Rouge (CICR).

Le ministre de la Défense nationale a également ajouté que les partenaires ont mis à la disposition des Forces Armées Nigériennes d’importantes quantités de matériels divers, utiles à l’engagement de ce bataillon au Mali. En outre, Pr Issoufou Katambé a demandé aux éléments du 8e Bataillon de faire montre de professionnalisme, d’intégrité, d’abnégation et de discipline sans faille. «En un mot, vous devez toujours être exemplaires. Je sais d’ores et déjà que je peux compter sur vous pour perpétuer la solide réputation des contingents nigériens qui vous ont précédé», a conclu le ministre de la Défense nationale.

Quant à l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Niger, SE Eric P.Whitaker, il s’est ainsi adressé aux éléments qui seront déployés au Mali : «votre déploiement vous fera supporter des défis incalculables et vous jouerez un grand rôle vital sur le plan sécuritaire comme étant la première ligne de défense de la région dans la lutte contre l’extrémisme violent et l’instabilité. Votre présence apportera de l’espoir au peuple du Mali car leurs voisins de la région et amis de la communauté internationale sont avec eux lorsqu’ils en ont besoin». Par ailleurs, le diplomate américain a souligné que son pays mettra à la disposition du Niger 4 millions de dollars qui seront consacrés aux améliorations majeures des infrastructures du centre de formation au maintien de la paix de  Ouallam. Il a précisé que ce projet qui a été retardé à cause de la pandémie de la COVID-19, débutera dans les prochains mois. «Le projet fournira des mises à niveau de sécurité et des améliorations des infrastructures nécessaires, notamment une clinique médicale, de nouvelles latrines et installation de système d’alimentation en eau et électricité», a-t-il confié. L’ambassadeur des USA a ajouté que les Etats-Unis fourniront 30 structures de logement pour les futurs stagiaires et cadres instructeurs. «Nous espérons que cet investissement améliorera la sécurité et les conditions de vie dans ce centre de formation inestimable», a-t-il souhaité.

Les formateurs ont procédé à la remise des certificats de participation aux éléments du 8e Bataillon de la MINUSMA. Le ministre de la Défense Nationale a, quant à lui remis des lettres de félicitations aux formateurs.

 

Laouali Souleymane Envoyé Spécial(onep)