Fin de l’atelier sur l’intégration de l’éducation à l’Etat de droit et de la dimension genre dans le guide des enseignants sur la prévention de l’extrémisme violent a travers l’éducation (PEV-E) : Des recommandations pour promouvoir la prévention de l’extrémisme violent à travers l’éducation

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Du 23 août  au 1er septembre 2021, s’est tenu à la Maison de la Presse de Niamey, un atelier d’intégration de l’éducation à l’Etat de droit et de la dimension genre dans le guide sur la prévention de l’extrémisme violent à travers l’Education (PEV-E). La cérémonie de clôture de l’atelier a été présidée par le Directeur de la Formation Initiale et Continue au Ministère de l’Education nationale. La fin de l’atelier a été sanctionnée par d’importantes recommandations à l’endroit du Ministère de l’Education nationale et aux partenaires techniques et financiers.

L’atelier qui s’est

déroulé dans une atmosphère de convivialité, de respect mutuel, d’esprit d’écoute et de complémentarité entre les participants, a permis de constater l’unanimité des différents acteurs sur la nécessité de cette intégration dans le guide de l’Education à l’Etat de Droit et de la dimension Genre. Toutes les activités inscrites à l’agenda des travaux ont été réalisées. La démarche interactive et de création de synergie entre les différents acteurs de l’éducation, de la prévention de l’extrémisme violent, de la mise en œuvre de la Politique Nationale Genre adoptée pendant l’atelier a été appréciée par les consultants et par les participants.

A l’issue des travaux, les participants ont formulé de pertinentes recommandations aux différents acteurs du processus. Ainsi, l’atelier a recommandé au Ministère de l’Education nationale, d’intégrer la prévention de l’extrémisme violent, l’éducation à l’Etat de droit et la prise en compte de la dimension Genre dans les curricula de formation initiale des enseignants ; d’élargir la collaboration dans le cadre de la PEV-E  aux Ministères de la Jeunesse et des Sports, de la Culture, de l’Intérieur et de la Décentralisation et de la Défense. L’atelier aussi recommandé d’éviter la mobilité des membres des équipes nationale et régionales pour une meilleure consolidation des activités et d’accélérer la mise en œuvre de la suite des activités sur la prévention de l’extrémisme violent à travers l’éducation.

A l’équipe nationale de formation de formateurs des enseignants sur la PEV-E, l’atelier a recommandé d’établir une congruence entre les compétences à développer et les cycles et niveaux et de maintenir la collaboration avec les structures invitées à cet atelier. Enfin l’atelier a recommandé aux partenaires techniques et financiers de continuer à apporter un appui aux activités de la prévention de l’extrémisme violent à travers l’éducation.

Par ailleurs, les participants à l’atelier d’intégration de l’éducation à l’Etat de droit et de la dimension genre dans le guide sur la prévention de l’extrémisme violent à travers l’Education ont formulé des motions de remerciement à l’endroit du Professeur Boubacar Niane et Mme Tankoano Doussa Maimouna, consultants et facilitateurs UNESCO pour la qualité de l’accompagnement ainsi qu’à l’endroit des structures invitées notamment le CNESS, la HACP, l’UNHCR, le CNJ, le Club UNESCO/UAM/ Niamey, la CPRASE, l’OPEN, la FUSEN, l’ASO/EPT, le WANEP, le RENJED, le Réseau du Parlement des Jeunes, Plan International/Niger, la Coopération Suisse, les Ministères de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, de la Justice Garde des Sceaux, pour leur collaboration.

Procédant à la clôture des travaux, le Directeur de la Formation Initiale et Continue au Ministère de l’Education nationale s’est réjoui des résultats auxquels les participants sont parvenus. Il a aussi salué et remercié l’UNESCO et la coopération française pour leur appui technique et financier, les consultants pour leur accompagnement et les représentants de toutes les structures invitées pour l’intérêt qu’ils ont porté aux travaux de cet atelier, au vu du temps qu’ils y ont consacré et des contributions apportées lors des échanges.

Siradji Sanda(onep)