Fin du 41ème Congrès du SNEN à Zinder : M. Laouali Issoufou, nouveau secrétaire général élu

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Les assises du 41ème congrès ordinaires du Syndicat National des Enseignants du Niger(SNEN) ont pris fin le lundi 28 mars 2022 dernier à Zinder. La cérémonie de clôture des assises a été présidée par le Secrétaire Général de la région de Zinder, M. Maman Harou. Assistaient à cette cérémonie les cadres centraux du Ministère de l’Education Nationale, le Secrétaire Général de la CDTN et plusieurs militants venus des quatre coins du Niger.

Ces assises qui ont duré trois jours (26, 27 et 28 Mars 2022) avaient pour thème «67 ans d’existence : rétrospective et perspectives». Elles ont été sanctionnées par des recommandations et résolutions ainsi que la mise en place d’un nouvel organe dirigeant pour un mandat de trois ans. A l’issue de ces trois jours d’assises, les Congressistes, ont mis en place un nouveau Bureau composé de 17 membres qui a comme Secrétaire Général Laouali Issoufou élu pour un mandat de trois ans.

La fin des travaux a été aussi sanctionnée par une série de recommandations. Ainsi, considérant le départ à la retraite des cadres syndicaux, la nécessité de renforcer les capacités des responsables syndicaux à tous les niveaux, le 41ème congrès du SNEN a recommandé au BEN/SNEN la formation de tous les responsables syndicaux BEN, de la CCAF, de la CSR et des sections sur le plan comptable et sur la gestion accès sur les résultats (GARE). Le congrès a également recommandé la nécessité de préserver les patrimoines du SNEN.

Dans son intervention, le Secrétaire général de la région de Zinder a tout d’abord adressé ses félicitations  aux militants du SNEN pour le bon déroulement des assises de ce congrès qui ont permis d’élire les membres de l’organe dirigeant de cette organisation. «Le gouvernement de la 7ème République a montré sa bonne disponibilité à entretenir avec l’ensemble des organisations syndicales du pays, particulièrement celle de l’éducation un dialogue franc et sincère pour le bonheur de l’école Nigérienne», a déclaré M. Maman Harou.

Pour le Secrétaire Général de la Confédération Démocratique des travailleurs du Niger (CDTN), le nouveau bureau exécutif qui a été mis en place doit s’atteler à faire en sorte que les revendications des enseignantes et des enseignants soient mises en avant.

Par Sido Yacouba, ANP-ONEP/Zinder