G5/Sahel : Les journalistes des 5 pays membres de l’espace sahélien constitués en une Union

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Réunis à la Résidence Ghaya Prestige en marge du 4ème congrès statutaire du Syndicat des Journalistes de Mauritanie (SJM) qui s’est tenu les 16 et 17 juillet 2021 à Nouakchott en République Islamique de Mauritanie, les responsables de cinq (5) organisations socioprofessionnelles des médias de l’espace sahélien ont créé, le 17 juillet 2021, l’Union des Journalistes des pays du Sahel (UJ/Sahel).

Selon le communiqué lu devant la presse mauritanienne, «l’UJ/Sahel a pour entre autres objectifs de soutenir les efforts des pays du Sahel visant à assurer la sécurité, la stabilité et le développement des pays de la région ; créer un cadre permanent de concertation, de collaboration, de coopération, de mutualisation des efforts et de coordination entre syndicats et associations des journalistes des pays du Sahel ; renforcer et développer les capacités professionnelles des journalistes des pays du Sahel pour un travail journalistique fort et efficace dans la région; encourager le professionnalisme et protéger la liberté de la presse dans les pays de la région ; mettre en œuvre des programmes communs au profit des journalistes dans les pays du groupe».
L’UJ/Sahel sera pilotée durant les quatre prochaines années par un bureau exécutif composé de cinq membres. La Mauritanie et le Tchad, pays des fuseaux Ouest et Est du G5/Sahel qui ont initié et travaillé sur le projet depuis 2016, occupent la présidence et le secrétariat général de la toute nouvelle Union. Ainsi, M. Mohamed Salem Ould Dah, président sortant du SJM, est élu président de l’Union et M. Abbas Mahamoud Tahir, président de l’Union des Journalistes du Tchad, est élu Secrétaire général. Les autres postes ont été affectés aux trois pays du fuseau Centre du G5/Sahel.
C’est ainsi que le poste de Secrétaire général adjoint de l’UJ/Sahel échoit au président de l’Association des Journalistes du Niger en la personne de Sani Soulé Manzo tandis que les postes de Trésorier et de Secrétaire chargé des Programmes et projets reviennent à M. Daouda Konaté, président de l’Union Nationale des Journalistes du Mali, et M. Ouoba Boukari, Secrétaire général de l’Association des Journalistes du Burkina, représentant son président empêché.
Il faut souligner que ces cinq membres fondateurs sont d’office, chacun dans son pays, les points focaux de l’UJ/Sahel. Tous ont pris l’engagement de prendre attache avec les institutions étatiques de leur pays en charge des questions du G5 Sahel afin d’assurer la visibilité de l’Union et surtout son implication effective dans toutes les actions concourant aux objectifs du G5 Sahel, le président de l’Union étant quant à lui spécifiquement chargé des relations avec le Secrétariat exécutif du G5-Sahel basé à Nouakchott en Mauritanie.
Dans l’immédiat, les membres fondateurs vont élaborer et adopter le règlement intérieur qui précise et complète les dispositions des Statuts de l’Union adoptés le 17 juillet 2021 à Nouakchott.

Sani Soulé Manzo, Envoyé spécial(onep)