«La crise sécuritaire que connaît actuellement notre sous région, commande à nos Etats d’accorder une place de choix aux institutions de médiation pour ramener et maintenir la confiance entre les citoyens et les pouvoirs publics», déclare SE Brigi Rafini

Discours
Spread the love

Sharing is caring!

Le choix du Niger, je le sais, n’est pas le fait du hasard. C’est un choix judicieux dicté par la reconnaissance de la confiance retrouvée avec le retour de la démocratie à travers des élections libres et transparentes organisées par mon pays, gages d’un Etat de droit et de promotion d’une bonne gouvernance, condition essentielle pour asseoir la crédibilité d’une nation et envisager sereinement le développement économique, social et culturel.
Mesdames, Messieurs les Médiateurs,
Votre association qui regroupe les Médiateurs des pays membres de l’UEMOA, en dépit de sa jeunesse, a beaucoup de mérite dans la mesure où elle enregistre déjà des résultats encourageants qui font d’elle une structure incontournable dans la gestion des conflits.
La crise sécuritaire que connaît actuellement notre sous région, commande à nos Etats d’accorder une place de choix aux institutions de médiation pour ramener et maintenir la confiance entre les citoyens et les pouvoirs publics.
Monsieur le Président de l’AMP-UEMOA
Madame et Messieurs les Médiateurs
En choisissant le Niger pour la tenue de la présente rencontre, vous témoignez ainsi votre solidarité agissante à l’endroit de la jeune institution nigérienne de Médiateur, la benjamine de votre Association. Institution jeune certes, mais elle a eu à connaître de nombreuses réclamations dont celles héritées de l’ancienne mandature. En attendant de disposer du rapport annuel de votre institution, nous savons, et cela au vu des échos qui nous parviennent, que beaucoup de réclamations ont connu une issue heureuse. C’est le lieu de saluer la coopération des services publics avec le Médiateur de la République. Preuve évidente, s’il en est besoin, que notre démocratie se porte bien, que les Institutions fonctionnent comme il se doit.
Madame et Messieurs les Médiateurs
Le résultat auquel est parvenu le Médiateur du Niger, il le doit, certes à la volonté clairement exprimée par le constituant nigérien et la disponibilité du gouvernement, mais il le doit aussi à vous, Médiateurs de l’espace UEMOA, qui à travers les échanges d’expérience et les voyages d’études, ont doté notre jeune institution des outils nécessaires pour l’atteinte des objectifs qui lui sont assignés. En vous réunissant à Niamey, vous offrez à votre Collègue, votre hôte, l’opportunité de tirer davantage profit de vos expériences avérées dans le règlement des litiges opposant les citoyens aux administrations et services publics. Outre votre qualité d’avocats des citoyens, vous êtes également les conseillers avisés de nos Gouvernements respectifs. Vous êtes tout autant des sources fécondes de propositions et de recommandations pour la réforme et la modernisation de nos administrations publiques, qu’elles soient nationales ou communautaires.
Monsieur le Président de l’AMP-UEMOA
Madame et Messieurs les Médiateurs
Le gouvernement accordera une attention particulière aux résultats de vos travaux, qui je n’en doute point, seront à la hauteur de l’attente de nos concitoyens.
En souhaitant plein succès à vos travaux, je déclare ouverte la réunion de concertation de l’Association des Médiateurs des Pays membres de l’UEMOA.
Je vous remercie de votre aimable attention»