Réception au profit du Niger du stock de la réserve régionale de sécurité alimentaire de la CEDEAO à Dosso : 6.528 tonnes de céréales au profit des populations vulnérables

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

 

 

Le Directeur de cabinet du Premier ministre, président du dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires M. Hamadou Adamou Souley a présidé, le mardi 7 août dernier à Dosso, la cérémonie officielle de lancement national de réception au profit du Niger, du stock de la réserve régionale de sécurité alimentaire de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Il s’agit de 6.528 tonnes de céréales au profit des populations en difficultés alimentaires et soumises aux chocs soudains. Ce stock, composé de 3.000 tonnes de mil, 3.028 tonnes de maïs et 500 tonnes de sorgho est positionné dans les magasins de l’OPVN de Dosso avec 2.000 tonnes de mil, à Konni avec 1.028 tonnes de maïs, à Maradi 2.000 tonnes et à Zinder 1.500 tonnes.

La cérémonie s’est déroulée en présence des membres du gouvernement, du Commissaire chargé de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau de la CEDEAO M. Sékou Sangaré, des représentants de l’Union Européenne, de l’Agence Espagnole de Coopération pour le Développement, de l’AFD et de nombreux invités de marque. Dans son intervention à la cérémonie, le directeur de cabinet du Premier ministre, président du Dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires a indiqué que la réserve régionale de sécurité alimentaire dont la création a été adoptée en février 2013 par acte additionnel 1 au traité révisé de la CEDEAO, entre par la présente cérémonie, dans une phase mémorable de démarrage de soutien aux populations nigériennes vulnérables.

  1. Hamadou Adamou Souley a, au nom du gouvernement de la République du Niger, remercié le président de la Commission de la CEDEAO pour ce geste emprunt d’une grande solidarité envers les populations nigériennes. La CEDEAO, a-t-il souligné, a toujours manifesté sa solidarité envers le peuple nigérien chaque fois que l’opportunité se présente. Le directeur de cabinet du premier ministre devait par la suite rassurer le Commissaire que cette assistance ira directement aux franges des populations nécessiteuses. Il a saisi cette opportunité pour réitérer toute la gratitude du Président de la République Issoufou

Mahamadou et du Premier ministre Brigi Rafini au président de la Commission de la CEDEAO et à toute son équipe de l’Agence Régionale de l’Alimentation et de l’Agriculture pour cette marque d’attention apporté au gouvernement et au peuple du Niger.

Pour sa part, le Commissaire en charge de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau de la CEDEAO M. Sékou Sangaré a transmis les soutiens fermes du président de la Commission de la CEDEAO au Chef de l’Etat au regard de la situation alimentaire difficile pour les populations du Niger et l’félicité pour les différentes actions entreprises dans le plan national de réponses. En effet a-t-il précisé, tous les ans, ce sont plus de 100.000 tonnes de céréales qui sont mobilisées sur le budget propre du gouvernement du Niger pour constituer des stocks de sécurité alimentaire et nutritionnelle au niveau des communautés et de l’ensemble du pays.

Parlant de l’objectif de la présente  cérémonie M. Sékou Sangaré a souligné que le stock de céréales mis à la disposition du gouvernement du Niger par la CEDEAO vient en appoint des deux premiers niveaux d’interventions notamment au niveau de proximité des

populations dans les communautés et au niveau national. La CEDEAO a-t-il indiqué salue cette initiative de constituer des stocks de proximité auprès des populations et au niveau national. M. Sékou Sangaré a rappelé que les stocks céréaliers de la CEDEAO sont constitués de produits vivriers locaux produits dans la région par nos producteurs.

Le Commissaire chargé de l’agriculture de la CEDEAO a rassuré l’assistance que son institution continuera à promouvoir l’expansion et la diversification des offres de la réserve régionale de sécurité alimentaire d’une part en renforçant les actions de résilience des populations affectées et d’autre part en renforçant les capacités de réponses de la CEEAO face à toute situation de crise alimentaire pour les humains et le bétail. La CEDEAO a indiqué M. Sékou Sangaré est engagé dans l’atteinte de l’objectif fixé pour 2025 par nos chefs d’états à savoir «contribuer de manière durable à la satisfaction des besoins alimentaires et nutritionnels de la population, au développement économique et social et à la réduction de la pauvreté dans les Etats membres ainsi que des inégalités entre les territoires, zones et pays membres».

Auparavant, le gouverneur de la région de Dosso et le Vice maire de la commune se sont rejoints du choix porté à la région pour le lancement de cette activité. Quelques instants après toutes ces personnalités ont visité les magasins où sont stockés les vivres

Mahamane Amadou

ANO-ONEP/Dosso