Rupture collective de jeûne à la Résidence du Premier ministre : SE Brigi Rafini rompt le jeûne avec ses amis et professeurs de la promotion 78-81 de l’ENA cycle 2

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier Ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini,
a convié le 27 mai dernier à sa résidence ses amis et professeurs de la
Promotion 1978-1981 de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) cycle 2. Ainsi
plusieurs hommes et femmes qui exercent diverses professions allant de la
Finance à l’Administration ont répondu présents à l’invitation du Premier
Ministre pour rompre le jeûne ensemble et prier pour le pays.

Avant même la rupture, les anciens camarades de la promotion
78-81 de l’ENA et leurs enseignants se sont retrouvés autour du Premier
Ministre Brigi Rafini pour engager des discussions cordiales, une façon à eux
de prendre des nouvelles des uns et des autres et de resserrer encore plus
leurs liens de fraternité tissés sur les bancs de l’école. Les discussions et
les échanges entre Son Excellence Brigi Rafini et ses invités se sont
poursuivis après la prière de Magrib, prière au cours de laquelle la sécurité
du Niger et la tranquillité de son peuple ont occupé une place importante.

A la fin de la rupture collective, Son Excellence Brigi
Rafini a affirmé que ce sont des occasions rares qui interviennent une fois par
ans. « Des occasions qui nous rajeunissent en cette étape de la vie où nous
nous dirigeons résolument vers la grande sagesse, pour ne pas dire vers le
troisième âge» a dit le Chef du

gouvernement. C’est tout simplement une vie extraordinaire,
a-t-il ajouté, avant de prier Dieu pour «qu’il nous préserve et nous laisse
ensemble, que nos enfants et nos petits-enfants puissent faire comme nous,
qu’ils s’aiment et qu’ils soient solidaires au profit du vivre ensemble dans
notre pays. Qu’Allah nous protège et protège le Niger». Le Premier Ministre
Brigi Rafini a enfin souhaité que les bienfaits de ce mois béni de Ramadan «
puissent profiter à l’ensemble de la Oumma Islamique du Niger, ainsi qu’à
l’ensemble du peuple nigérien ».

Quelques instants avant l’intervention du Premier Ministre,
deux de ses camarades ont pris la parole pour le remercier d’avoir initié cette
rupture collective de jeûne entre camarades et enseignants de la promotion
78-81 de l’ENA cycle 2. «C’est devenu une habitude pour nous », a affirmé Mme
Ousmane Fatoumata, «et c’est la seule occasion de retrouvailles entre nous et
nos enseignants» a-t-elle dit. Elle a prié Dieu pour qu’il descende la paix au
Niger, protège nos militaires et nos enfants, pour qu’il agrée notre jeûne et
nous bénisse de telles retrouvailles dans son paradis».

Souleymane Yahaya et Issaka M. Almoubarak

29/05/19