Célébration de la Fête de l’Europe 2019 : La jeunesse à l’honneur

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

A l’occasion de la Fête de l’Europe 2019, la Délégation de l’Union Européenne au Niger a organisé le 10 juin dernier une rencontre avec les membres du gouvernement et les associations des jeunes. Cette rencontre a permis aux trois parties de célébrer l’union singulière l’UE-Niger sous les Nouveaux Instruments de Coopération et Perspectives Post-Cotonou et d’autre part de discuter sur les efforts du Niger dans la lutte contre la pauvreté et le chômage en partenariat avec l’UE. La rencontre a été présidée par l’ambassadeur chef de la Délégation de l’Union Européenne en République du Niger, SE Mme Denisa-Elena IONETE.

 

Au cours de cette rencontre, les participants ont suivi avec grand intérêt plusieurs panélistes qui ont fait des présentations sur plusieurs thématiques telles que ‘’l’Union Européenne et la jeunesse’’ ; ‘’les perspectives de la coopération au développement’’, ‘’l’entreprenariat des jeunes au Niger : défis et perspectives, digitalisation de l’agriculture’’ et bien d’autres sujets qui ont trait aux potentialités qui existent et les opportunités qui s’offrent aux jeunes dans la recherche des débouchés et pour leur participation à un développement durable.

Dans son introduction à la rencontre, l’ambassadeur de l’Union Européenne en République du Niger, SE Mme Denisa-Elena Ionete a rappelé que la Fête de l’Europe, dont la date officielle est le 9 mai, célèbre la Déclaration Schuman, d’après le nom de l’homme d’Etat français qui l’a prononcée et qui consacre l’acte de naissance de l’union. Cette réunion des intérêts économiques appelée au début la Communauté Economique du Charbon et de l’Acier a été, selon SE Mme Denisa-Elena IONETE, un premier pas vers une Europe plus unie. Depuis, l’Union européenne s’est élargie et a consolidé ses fondations politiques et juridiques en « en exprimant avec force dans ses textes fondateurs son inspiration dans l’héritage humaniste de l’Europe, à partir duquel se sont développées les valeurs universelles que constituent les droits inviolables et inaliénables de la personne humaine, ainsi que la liberté, la démocratie, l’égalité et l’État de droit ».

L’ambassadeur chef de la Délégation de l’UE au Niger a indiqué que le partenariat UE-Niger occupe une place importante et suit une approche intégrée. Sur le plan politique et diplomatique, des échanges ont lieu régulièrement et à très haut niveau, comme le témoignent les nombreuses visites des plus hautes autorités des institutions européennes et des États Membres à Niamey, et réciproquement, des visites des hautes autorités du Niger à Bruxelles et dans les capitales européennes. « Notre programme de coopération au développement compte parmi les plus larges en Afrique et au monde et y intègre des modalités diverses dont l’appui budgétaire, l’instrument contribuant à la stabilité et à la paix ainsi que des contributions du Fonds Fiduciaire d’urgence pour l’Afrique, dont le Niger est le plus grand récipiendaire », a souligné SE Mme Denisa-Elena IONETE.

Dans le domaine de la sécurité, a-t-elle poursuivi, « la mission EUCAP Sahel Niger contribue au renforcement des capacités des forces de sécurité intérieure, avec un accent sur la judiciarisation ». Et le Niger bénéficie aussi d’un important appui humanitaire. « La société civile est également un acteur important dans notre partenariat, tant pour la mise en œuvre des projets de développement et d’action humanitaire mais aussi pour le plaidoyer pour la promotion des droits, la communication pour le développement et l’appui aux plus vulnérables » a  relevé SE Mme Denisa-Elena IONETE. Cet engagement précise –t- elle « est fondé sur une nouvelle dynamique du partenariat et notamment sur l’Alliance Afrique-Europe, lancée en Septembre 2018, soutenue financièrement par le Plan Européen d’Investissements Extérieurs, et qui doit favoriser la création des emplois et la croissance, ainsi que les investissements ».

Pour l’ambassadeur de l’Union Européenne en République du Niger, la jeunesse occupe une place centrale dans les contours de ce partenariat.  « Une impulsion sans précédent pour mettre la jeunesse au cœur du partenariat UA-UE a été donnée lors du Sommet d’Abidjan, en Novembre 2017, quand des jeunes européens et africains ont présenté aux dirigeants des deux continents leur vision du futur commun », a-t-elle précisé. En effet, comme le disait Fénelon, « la jeunesse est la fleur de toute une nation; c’est dans la fleur qu’il faut préparer le fruit ». En mettant la jeunesse au cœur de la célébration de la Fête de l’Europe au Niger,  « l’Union européenne exprime une fois de plus son engagement aux côtés des autorités et du peuple nigérien pour la paix, le développement et les droits, dans un partenariat d’égal à égal, basé sur des intérêts et des valeurs communs, et sur une vision de l’avenir partagé », a soutenu SE Mme Denisa-Elena Ionete.

Mamane Abdoulaye(onep)