Message du ministre de la Santé publique à l’occasion de la journée mondiale du donneur de sang édition 2019 : Le slogan de la journée est «  Sang sécurisé pour tous »

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Niger, à l’instar de la communauté internationale, célèbre aujourd’hui 14 juin 2019 le 16ème anniversaire de la Journée Mondiale du Donneur de Sang. A cette occasion, le ministre de la Santé publique du Niger, Dr Idi Illiassou Mainassara, a livré hier un message. Le thème de la campagne de cette année est « le don de sang et l’accès universel à des transfusions de sang sécurisées en tant qu’élément pour atteindre la couverture sanitaire universelle. » Le slogan retenu est « du sang sécurisé pour tous». Il s’agit, à cette occasion, de sensibiliser la population aux besoins universels de sang sécurisé dans la prestation des soins de santé ;  et souligner le rôle crucial joué par les dons volontaires dans l’avènement de la couverture sanitaire universelle.

Dans son message, le ministre de la Santé publique a d’abord déclaré que le thème de cette année vise à  encourager d’avantage de personnes dans le monde à devenir des donneurs volontaires et bénévoles de sang et à faire ce geste régulièrement. En effet, « cette journée nous offre l’opportunité de remercier les donneurs de sang volontaires et bénévoles du geste salvateur qu’ils font en donnant leur sang, et de sensibiliser l’opinion à la nécessité de don de sang régulier pour assurer la qualité, la sécurité et la disponibilité de sang et de produits sanguins pour les patients qui en ont besoin», a-t-il

expliqué.

Par la suite, il a souligné les principaux objectifs de la campagne de cette année. Il s’agit notamment « de célébrer et remercier les personnes qui donnent leur sang et encourager ceux qui ne sont pas encore des donneurs volontaires et bénévoles à le devenir ; souligner le besoin de l’engagement et du don de sang toute l’année pour maintenir un approvisionnement suffisant et parvenir à l’accès universel et  rapide aux transfusions de sang sécurisé ; diriger l’attention sur la santé des donneurs et sur la qualité des soins qui leur sont dispensés, des facteurs cruciaux pour obtenir d’eux l’engagement et la volonté de donner régulièrement du sang ; démontrer la nécessité de l’accès  universel à du sang sécurisé et plaider pour son rôle dans la prestation de soins efficaces – cela, pour la réalisation de la couverture sanitaire universelle ; mobiliser l’appui au niveau national, régional et mondial auprès des gouvernements et des partenaires au développement pour investir dans les programmes nationaux de transfusion, les renforcer et inscrire cet appui dans la durée».

Cependant, il faut noter qu’en tant que discipline transversale, la perfusion sanguine représente une des stratégies majeures pour l’atteinte des objectifs de développement durables, en particulier l’ODD3 relatif à la bonne santé et au bien être, a indiqué le ministre. Enfin, il a présenté des remerciements à tous les partenaires et bonnes volontés qui accompagnent le Centre de Transfusion Sanguine dans sa mission de service public et il invite les personnes en bonne santé à inscrire le don de sang bénévole et volontaire dans leurs programmes d’activités

Aminatou Seydou Harouna