SOS Village d’Enfants Niger : Un quart de siècle d’actions concrètes en faveur des enfants du Niger

Dossier
Spread the love

Sharing is caring!

 

SOS Village d’Enfants  est une Organisation Non Gouvernementale à caractère social exerçant au Niger depuis 1993, date à laquelle elle s’est implantée suite à la signature de la convention de partenariat entre la République du Niger et l’ONG    SOS Kinderdorf International  le 20 Avril 1989.  Les actions et activités sont essentiellement dédiées à la protection des enfants et l’assistance aux familles en situation de vulnérabilité dont les capacités de prise en charge adéquates de leurs enfants sont réduites.  Membre de la fédération SOS Village d’Enfants internationale, une fédération forte de 134 pays et territoires membres à travers le monde,   SOS Village d’Enfants Niger  a franchi plus d’un quart de siècle aux côtés des autorités nigériennes apportant  sa contribution au bien-être des enfants. Pendant ce  quart de siècle d’existence, l’ONG  s’est mise  inlassablement à l’œuvre  pour accomplir sa mission première, celle de  construire des familles pour les enfants qui en ont besoin, d’aider les enfants  à dessiner leur propre avenir et à prendre part au développement de leurs communautés. Dans la mise en œuvre de son mandat, SOS Village d’Enfants est guidée par quatre principes de prise en charge. En effet pour SOS Village d’Enfants chaque enfant est unique et respecté, chaque enfant a besoin d’un parent stable et affectueux, chaque enfant grandit au sein d’une famille qui le soutient et chaque enfant fait partie d’une communauté sûre, où il est soutenu. La bonne prise en charge passe par la création des conditions pour  donner aux enfants nécessiteux un cadre de vie, d’épanouissement et de développement adéquat. SOS Village d’Enfants  est aujourd’hui présente dans quatre (4) régions du Niger à savoir Niamey, Dosso, Tahoua et Maradi. Elle dispose ainsi de trois villages  SOS  à Niamey, à   Dosso et à Tahoua tous dotés d’infrastructures  et moyens nécessaires pour une meilleure prise en charge de ces cibles : une école primaire et jardin d’enfants, un centre de soin, la restauration. SOS Village

d’Enfants a implanté ainsi 3 écoles primaires  à Niamey, Dosso et Tahoua avec un effectif total de 927 élèves. A cela s’ajoutent 3 jardins d’enfants implantés  dans les mêmes localités pour  un effectif total de 281 enfants. Pour assurer la prise en charge sanitaire, 2 centres de santé implantés à Dosso et Tahoua en plus d’une (1) infirmerie à Niamey. En plus des villages, l’ONG a initié et mis en œuvre deux  catégories de programmes d’assistance et d’appui aux familles  vulnérables avec pour cible finale les enfants que ces familles ont à leur charge. Il s’agit du Programme de renforcement de la Famille (PRF)  et du  Programmes d’Accompagnement des Communautés et de Protection de l’Enfant (PACOPES). Des trois (3) PRF,   deux sont implantés à Niamey et un (1) à Maradi (1 PRF), avec un total de 1307  enfants pris en charge à travers 499 familles accompagnées (Renforcement économique des familles, approche communautaire de protection de l’enfant à travers la mise en place et l’accompagnement des comités de protection de l’enfant, des clubs d’enfants et des pairs éducateurs ;  construction d’infrastructures scolaires, classe passerelles, réunification des enfants avec leurs familles). Quant au PACOPES, il permet de prendre en charge 3442 enfants à travers 500 familles accompagnées. Depuis quelques années et allant au-delà des programmes traditionnels qu’on lui connait, SOS Village d’Enfants Niger a commencé à mettre en œuvre un nouveau programme dit Programme d’aide  d’urgence poursuivant les mêmes objectifs en faveurs des enfants pendant des situations exceptionnelles. C’est ainsi que l’ONG  a mis en œuvre plusieurs programmes d’Aide d’Urgence (PAU) : En  2005 un Programme d’Aide d’Urgence à Tahoua,  en 2010 un Programme d’Aide d’Urgence à Tahoua,  en 2012-2013 Programme d’Aide d’Urgence à Madaoua avec 2 phases. De 2015 à Février 2019, SOS Villages d’Enfants Niger a mis en œuvre un programme d’Aide d’Urgence à Diffa avec 2 importants projets (Projet santé nutrition et projet protection éducation) qui ont concerné à plusieurs milliers bénéficiaires. S’agissant de la prise en charge scolaire des enfants, il faut souligner que celle-ci est totale et s’étend jusqu’à l’âge de 20-23 ans afin de mieux les accompagner dans leur autonomisation et leur insertion socioprofressionnelle et économique. Les enfants sont pris entièrement en charge du primaire ou de la maternelle jusqu’au niveau universitaire avec parfois des résultats très appréciables et probants. En effet, selon une étude réalisée en 2018 sur les sorties des jeunes, il ressort que 75 jeunes  sont sortis  du village de Niamey. Entre autres fruits des SOS Village d’Enfants, on peut citer  des  officiers et sous-officiers de l’armée, des hauts cadres des banques, des cadres d’administration, des  ONG/Fondation, aviation civile, cabinets, des enseignants ou encore  des infirmiers, des électriciens, plombiers pour ne citer ceux-là.

Zabeirou Moussa  (onep)