L’accréditation des formateurs, un mécanisme qui garantit la qualité de formations dispensées aux acteurs des Collectivités Territoriales

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

En vue de renforcer les capacités des acteurs de la décentralisation à exercer efficacement leurs rôles et responsabilités, le gouvernement a adopté en 2011, la Stratégie Nationale de Formation des Acteurs de la décentralisation. Afin d’assurer un contrôle de qualité et un suivi des formations dispensées, de garantir la professionnalisation de la formation et d’assurer le développement des capacités de collectivités territoriales, la stratégie propose la mise en œuvre d’un mécanisme assurance-qualité avec d’une part, la certification des modules élaborés et validés et d’autre part, l’accréditation des formateurs. L’accréditation atteste de la compétence du formateur à dispenser des formations dans un ou deux domaines précis relevant des missions et compétences des collectivités territoriales. La DGDCT est chargée du pilotage et de la coordination technique de la mise en œuvre de cette stratégie et du mécanisme qualité.

Pour opérationnaliser ce mécanisme d’assurance qualité de formation, la DGDCT a organisé du 27 au 28 février 2019 à Niamey un atelier sur le mécanisme d’accréditation des formateurs. L’atelier a permis aux experts en andragogie ainsi qu’aux institutions impliquées dans le processus d’accréditation de formateurs de valider la procédure et les outils proposés. Après sa validation, l’étape suivante est consacrée à l’opérationnalisation du mécanisme. C’est pourquoi, la DGDCT organise une première session d’accréditation de formateurs dans le domaine de transfert des compétences et ressources dans le secteur de l’enseignement primaire du 17  au 23 juin 2019 au niveau des régions de Agadez ,Tahoua et Tillabéry.

En ce qui concerne la procédure d’accréditation des formateurs, elle commence par l’appel à candidature que lance la DGDCT. Sur cette base, les candidats formateurs répertoriés dans la base de données du Centre de Formation en Gestion des Collectivités Territoriales (CFGCT) ou des autres structures agréées intéressées intéressés à conduire une action de formation annoncé dans l’appel à candidature de déposer leurs dossiers au niveau du Responsable de la Formation Continue du CFGCT qui procède à leur enregistrement et à leur transmission auprès de la DGDCT. Pour postuler, le Candidat doit constituer un dossier comprenant un curriculum vitae détaillé précisant les «expériences dans l’animation de formation», des documents officiels confirmant les qualifications du candidat (diplômes d’au moins Bac + 3 ans ou équivalent dans le domaine d’intervention demandée et attestations de travail éventuellement  en copies légalisées), au moins trois (03) références (commanditaires et/ou institutions de formation) et frais de dépôt de dossier d’accréditation 50.000 FCFA.

Le Directeur de la Formation des acteurs de la Décentralisation en sa qualité de secrétaire du comité ad ’hoc d’accréditation examine les dossiers des candidats sur la base des critères définis dans le manuel de procédures d’accréditation. Le candidat retenu à l’issue de l’étude du dossier subit une évaluation en situation réelle d’animation de formation devant un groupe d’apprenants. Les candidats sont évalués par une équipe d’évaluateurs constituée d’au moins un expert thématique et un expert en andragogie, tous désignés par le Comité d’Accréditation des Formateurs. Si le candidat obtient une note égale ou supérieure à cinquante sur cent (50/100) lors de l’évaluation terrain, il est admis pour l’accréditation. A ce titre, il reçoit un certificat d’accréditation délivré par la DGD/CT contre payement des frais de retrait du certificat d’un montant de 25 000 FCFA.

Si le candidat est ajourné à l’issue de la session d’accréditation, une notification lui est faite avec les motifs invoqués. Le candidat ajourné doit attendre au moins une année avant de pouvoir réintroduire un nouveau dossier d’accréditation. Des formations de mise à niveau en andragogie seront envisagées pour les formateurs en fonction des besoins spécifiques identifiés./.

 

Mansour Ayouba, Directeur de la Formation des Acteurs de la Décentralisation/DGDCT