Réunion consultative entre les Commissaires économiques régionaux et les responsables des Banques centrales africaines : Recherche de consensus sur les critères de convergence macroéconomique

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Les Commissaires Economiques Régionaux (CER) et les responsables des Banques Centrales Africaines sont depuis lundi dernier à Niamey pour une réunion consultative, dans le cadre de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine. Au cours de cette rencontre qui se tient dans la salle de réunions du  Centre d’Etudes Linguistiques et Historiques par Tradition Orale (CELHTO), les participants vont examiner le rapport du groupe d’experts sur l’affinement des critères de convergence du programme de coopération monétaire en Afrique ; la feuille de route de la stratégie pour la création de la Banque centrale africaine ; la proposition d’un cadre de suivi et d’un mécanisme d’examen par les pairs pour la convergence macroéconomique ; le système de paiements et règlements numériques etc.

C’est le Commissaire pour le Commerce et l’Industrie de l’Union Africaine M. Albert Muchanga, qui a présidée l’ouverture de la réunion en présence du Secrétaire exécutif de l’Association des Banques Centrales Africaines (ABCA), M. Papa Lamine Diop ainsi que plusieurs autres participants venus de tous les horizons du continent africain.

La réunion de concertation entre la Commission de l’Union Africaine, l’Association des Banques Centrales Africaines (ABCA) et les Communautés Economiques Régionales (CER) vise essentiellement à échanger sur des rapports élaborés par un Groupe d’Experts de l’ABCA. Elle est organisée par la commission de l’Union Africaine. En ouvrant les travaux de cette réunion, le Commissaire pour le Commerce et l’Industrie de l’Union Africaine, M. Albert Muchanga a précisé que les relations entre la Commission de l’Union Africaine (CUA) et l’Association des banques centrales africaines se traduisent par la participation active de la CUA à toutes les réunions de l’ABCA et ont connu un point culminant avec la mise en place du Comité Conjoint CUA/ABCA pour la mise en œuvre d’une stratégie conjointe de création de la Banque Centrale Africaine (BCA).

Pour sa part, le Secrétaire exécutif de l’ABCA a rappelé que c’est lors de sa réunion tenue à Malabo, en Guinée Equatoriale le 14 août 2015, que le Conseil des Gouverneurs de l’ABCA, après avoir pris acte du rapport sur la mise en œuvre du Programme de Coopération Monétaire en Afrique (PCMA), a noté dans l’ensemble, les difficultés des Etats à respecter les critères de 1er rang du PCMA, en raison notamment des incidences négatives de la conjoncture internationale et de l’accroissement des dépenses publiques en capital visant à satisfaire les besoins en infrastructures. Par conséquent, les Gouverneurs ont demandé la mise en place d’un Groupe d’Experts des Banques Centrales membres du Bureau de l’ABCA, chargé d’affiner les critères de convergence macroéconomique, en termes de définition et de mesure et d’assurer leur harmonisation aux plans sous-régional et continental.

Le rapport sur l’affinement des critères de convergence, élaboré par le Groupe d’Experts après plusieurs réunions, a été approuvé par le Conseil des Gouverneurs à l’issue de sa réunion tenue le 16 août 2017 à Pretoria, en Afrique du Sud. Au cours de cette réunion, a relevé M. Papa Lamine Diop, les Gouverneurs ont également demandé au Groupe d’Experts de concevoir un cadre de suivi des critères de convergence et un mécanisme d’évaluation par les pairs pour la convergence macroéconomique. Le rapport sur le cadre de suivi des critères et le mécanisme d’évaluation par les pairs a été approuvé par le Conseil des Gouverneurs lors de sa réunion du 9 août 2018 à Sharm El Sheikh, en Egypte. « Lors de cette session, les Gouverneurs ont également demandé que les deux rapports soient présentés à une réunion de la Commission de l’Union Africaine à laquelle participeraient notamment les Ministres des Finances ainsi que les Gouverneurs de Banques centrales, en vue de favoriser des discussions sur tous les critères et le processus de convergence», a souligné le Secrétaire exécutif de l’ABCA.

Effet, lors de la réunion des Experts et de la session ministérielle du Comité Technique Spécialisé sur les finances, les questions monétaires, la planification économique et l’intégration de la CUA, tenues à Yaoundé, au Cameroun, en mars 2019, l’ABCA a présenté les rapports du Groupe d’Experts de l’Association portant respectivement sur l’Affinement des critères de convergence du Programme de Coopération Monétaire en Afrique (PCMA) ainsi que le Cadre de suivi des critères de convergence et le mécanisme d’évaluation par les pairs pour la convergence macroéconomique.

A l’issue des présentations, les Ministres ont demandé à la CUA et à l’ABCA de travailler ensemble afin de réviser les délais de la création de la Banque Centrale Africaine (BCA) fixée initialement dans la stratégie conjointe de mise en place de cette institution en 2034, en utilisant le rapport de l’ABCA sur l’affinement des critères de convergence du PCMA comme document de référence. Les Ministres ont également demandé à la CUA et l’ABCA d’organiser des réunions consultatives avec les Communautés Economiques Régionales (CER), en vue de parvenir à un consensus sur les critères de convergence macroéconomique et proposer un calendrier de mise en œuvre.

 

 Hassane Daouda(onep)