A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat rend une visite de courtoisie au Président du Faso et reçoit une délégation de l’OMS puis le PDG de GEIDCO

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou, a rendu, le vendredi 5 Juillet 2019, en début de soirée, une visite de courtoisie à son homologue de Burkina Faso, SE Roch Marc Christian Kaboré, qui venait d’arriver à Niamey où il prendra part à la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine.

Auparavant, dans la matinée, le Président Issoufou Mahamadou a accordé une audience à une délégation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) conduite par la Directrice Régionale du Bureau Régional  de l’OMS, Dr Matshidiso Rebecca Moeti, puis au PDG de l’Organisation de Coopération et de Développement pour l’Interconnexion Energétique Globale (GEIDCO), M. Lui ZHENYA.

A l’issue de l’entretien avec la délégation de l’OMS, la Directrice Régionale du Bureau Régional de l’OMS, Dr Matshidi Rebecca Moeti s’est exprimée en ces termes : « je félicite le Président de la République pour la réussite de ce sommet de l’UA à Niamey mais aussi pour son leadership, sa vision et sa réussite dans le développement du pays y compris dans le domaine sanitaire. Je suis très fière du fait que le Chef de l’Etat, est nommé Champion de l’Intégration en Afrique car c’est un grand volet qui va appuyer le développement de notre continent. Il est aussi champion de la vaccination », a-t-elle ajouté.

Selon Dr Moeti «  le Niger est l’exemple dans la vaccination des enfants, c’est un modèle qu’on peu diffuser et partager les expériences avec les autres pays africains pour qu’ils s’inspirent ». Elle a salué également les efforts consentis au niveau de la santé à travers la réalisation d’infrastructures sanitaires, la formation et le recrutement des agents de santé. « Le Niger a fait des efforts également dans l’élimination des maladies tropicales négligées », a-t-elle déclaré.

« Nous avons aussi échangé avec le Chef de l’Etat sur d’autres maladies qui feront l’objet de discussions lors de ce sommet, y compris le paludisme. Le Niger a fait des progrès dans ce domaine. Il fait partie des pays du Sahel qui se sont inscrits dans l’élimination de cette maladie et l’amélioration de la situation dans les zones du pays où cette maladie est endémique », a-t-elle souligné. Par ailleurs, Dr Moeti a loué le partenariat entre l’OMS et le Niger à travers le ministère en charge de la Santé, tout en félicitant la clairvoyance des autorités dans le développement du pays et  du continent.

Mamane Abdoulaye(onep)