Le Premier ministre rencontre les membres de l’Agence UA Niger 2019 : «Le Niger a réussi son pari», déclare SE Brigi Rafini

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a rencontré dans l’après-midi d’hier, les membres de l’Agence Nationale pour l’Organisation de la Conférence de l’Union Africaine. L’objectif de cette rencontre est de faire le point de la tenue, du 33ème Sommet de l’Union Africaine (UA), que le Niger a accueilli du 7 au 8 juillet 2019. Etaient présents à cette rencontre le président du Conseil d’Orientation et de Contrôle de l’organisation dudit sommet et ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, des membres du gouvernement, ceux des différents comités techniques impliqués dans l’organisation du Sommet, les membres de l’Agence UA 2019, ceux du Cabinet du Premier ministre ainsi que les représentants des sponsors et partenaires de l’agence.

 

Dans son mot introductif, le Premier ministre a donné ses impressions sur  la tenue, à Niamey du Sommet de l’organisation continentale. « Au lendemain de cet important évènement que notre pays vient d’abriter, nous ne pouvons qu’apprécier et reconnaître les efforts que les uns et les autres ont déployé dans le cadre de son organisation », a indiqué SE Brigi Rafini.

La parole a aussitôt été donnée au président du Conseil d’Orientation et de Contrôle de l’organisation dudit sommet, M. Ouhoumoudou Mahamadou, qui a d’entrée de jeu reconnu que l’organisation de cette session du sommet de l’UA est une réussite. « Je pense que nous avons fait le bon choix, celui de créer une agence, spécialement dédiée à l’organisation de cet évènement. Si on n’avait pas mis en place cette, je doute fort qu’on ait pu atteindre les résultats positifs qu’on veut », a dit M. Mahamadou. Selon lui, le premier mérite est celui de nos décideurs, qui ont décidé de créer cette agence et de lui donner les moyens pour l’atteinte de son cahier de charge. « Le 2ème mérite, a-t-il poursuivi, est celui du choix des hommes qui dirigent et animent cette agence. Nous avons tenu à faire une agence indépendante, qui a librement et en toute responsabilité recruté son personnel, sur la base des compétences. Ce qui a été la source de son succès », a souligné M. Ouhoumoudou Mahamadou.

Ce succès s’exprime, selon lui, à travers ce que les autres disent et continuent à dire sur la tenue de ce sommet. « De tous les échos que nous avons reçus, qu’ils émanent des Chefs d’Etats, des délégués ou même des journalistes, tout le monde est unanime que cet évènement a été une réussite. Le peuple Nigérien doit donc être fier d’avoir cette réussite», a estimé Ouhoumoudou Mahamadou, qui a annoncé la tenue, très prochaine, d’un bilan plus exhaustif et détaillé, commission par commission de ce sommet. Ce bilan permettra, selon lui, de voir ce qui a marché et ce qui n’a pas marché, en vue d’améliorer l’organisation des prochains et éventuels rendez-vous que le Niger aura à accueillir.

5.316 participants enregistrés pour 4.000 prévus

Quant au Directeur Général de l’Agence UA Niger 2019, M. Mohamed Saidil Moctar, il a décliné les principales articulations dudit évènement. M. Moctar s’est d’abord réjoui du bon déroulement de la rencontre continentale de Niamey. Il a ensuite estimé que si effectivement cet évènement a été une réussite c’est surtout parce qu’il y avait une réelle volonté politique qui accompagnait le projet. « Le Président de la République et le Premier ministre, dirigeaient personnellement et périodiquement des réunions des différents intervenants dans l’organisation dudit évènement, sans compter leurs multiples visites sur les différents chantiers et sites retenus à cet effet », a dit Mohamed Saidil Moctar. Aussi, le DG de l’Agence a salué la mobilisation des membres des différents comités et commissions mis en place pour la circonstance ainsi que les efforts des autorités communales de Niamey, sans oublier ceux des populations de la capitale. Bref, selon le D.G de l’Agence UA Niger 2019, tout le monde a joué sa partition et tout le monde doit être félicité et remercié.

En termes de participation, M. Moctar a indiqué qu’elle a été au-delà des attentes. « Notre objectif, c’était 4.000 participants. Au finish, nous avons enregistré 5.316 participants. Pour les organisateurs et les prestataires, ils se chiffrent à 1.885 personnes. Ce qui donnent un total de 7.208 personnes qui ont été enregistrées et impliquées dans la tenue de ce sommet ». Il a aussi indiqué que la rencontre de Niamey a réuni 28 Chefs d’Etats, 1 Vice-président, un Premier ministre, 22 ministres des affaires étrangères et de la coopération, 1 pays représenté par le ministre de la Santé et un pays représenté par un ambassadeur. 54 pays du continent sur les 55 (le Soudan étant suspendu), étaient

présents au sommet de Niamey. Le D.G de l’Agence UA Niger 2019 a aussi noté les dizaines d’évènements qui ont eu lieu avant, pendant et même après ledit sommet.

Par la suite le ministre d’Etat en charge de l’Intérieur et de la Sécurité, M. Mohamed Bazoum a décliné les dispositions sécuritaires prises par les autorités en collaboration avec les responsables des Forces de Défense et de Sécurité pour que la rencontre de Niamey se déroule dans les conditions sécuritaires les meilleures, selon les instructions données par le Président de la République Issoufou Mahamadou. Pour le ministre en charge des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Kalla Ankouraou, l’éclat de la cérémonie a été, sans nul doute, la signature par le Nigéria et le Bénin de l’accord sur la ZLECAf. « Ces signatures ont détendu toute la salle et beaucoup de participants débordaient d’enthousiasme », a rapporté M. Kalla Ankouraou.

Tirant les conclusions de cette rencontre avec les membres de l’Agence UA, le Premier ministre, SE Brigi Rafini, a réaffirmé sa joie et sa gratitude envers le Bon Dieu, car c’est lui, dans son infinie bonté qui a permis que tout se passe bien et dans les meilleurs des conditions mais aussi aux autorités nigériennes, au peuple Nigérien, de manière général. «Le peuple Nigérien doit être fier d’avoir réussi ce sommet. Il doit se convaincre que désormais le Niger peut accueillir n’importe quelle rencontre continentale ou internationale. Le Niger a réussi son pari », a conclu S.E Brigi Rafini.

Mahamadou Diallo (onep)