Santé :L’hernie hiatale

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Il n’est pas rare d’entendre les gens parler de problèmes d’hernie qu’ils rencontrent. A l’interrogatoire, on se rend compte qu’il s’agit en fait de hernie hiatale. Les professionnels de la santé expliquent que les hernies hiatales « correspondent au passage d’une portion de l’estomac dans le thorax à travers l’orifice, (hiatus oesophagien) du diaphragme par différents mécanismes ». Le diaphragme est un muscle séparant la cage thoracique de la cavité abdominale.

Selon les techniciens, les hernies hiatales peuvent s’observer à tout âge et dans les deux sexes, avec une fréquence plus élevée chez les femmes enceintes. Mais à quoi sont dues les hernies hiatales ? Le plus souvent à une faiblesse musculaire (hernies acquises), selon les praticiens, qui précisent que les hernies peuvent aussi être secondaires à un traumatisme ou à une intervention chirurgicale. La hernie se produit à l’occasion d’une augmentation de la pression intra-abdominale provoquée, par exemple, par un effort musculaire ou la présence d’un fœtus (femme enceinte).

Quels sont les symptômes ? Il apparaît que les hernies hiatales ne provoquent, le plus souvent, aucun trouble. Certaines sont cependant mal tolérées et les manifestations qu’elles entraînent sont généralement liées à l’existence d’une remontée du contenu acide de l’estomac dans l’œsophage. Les techniciens indiquent que quand la hernie est volumineuse et permanente, la présence d’une portion de l’estomac dans le thorax peut entraîner : une sensation d’accélération cardiaque ou même des douleurs thoraciques d’allure angineuse. Une gêne ou une difficulté à la respiration. Ces malaises surviennent surtout après les repas ou en position allongée.

Quelles sont les complications des hernies hiatales ? Avec un syndrome de reflux, les praticiens disent que les hernies hiatales peuvent se compliquer d’une maladie de l’œsophage, d’une ulcération ou d’un rétrécissement de l’œsophage, d’une anémie due à des petits saignements répétés, d’une ulcération. Les grosses hernies peuvent s’étrangler et ceci par torsion de l’estomac sur lui-même dans le thorax. Mais indique-t-on, cette complication est exceptionnelle.

Le diagnostic d’une hernie hiatale : En dehors des symptômes déjà évoqués, les professionnels de la santé indiquent que le diagnostic repose sur l’examen radiologique (transit œsophage-gastrique) et sur l’endoscopie. Ces deux examens ne peuvent être pratiqués qu’en milieu spécialisé. L’endoscopie, surtout utile en cas de complications, permet de faire des prélèvements.

Le traitement des hernies hiatales ? Il s’adresse, selon les techniciens, aux malades porteurs d’un reflux gastro-œsophagien associé et le traitement médical est toujours combiné à des mesures diététiques. Il est destiné à prévenir une inflammation de l’œsophage (œsophagite) et consiste en des médicaments protecteurs anti-acide de la paroi œsophagienne. Le traitement chirurgical n’est proposé qu’en cas d’échec du traitement médical, ou pour des hernies compliquées.

 

  Issaka Saïdou(onep)