Tillabéri : Séance de plantation d’arbres à Hamdallaye par l’ANRPJM

Société
Spread the love

Sharing is caring!

A l’occasion de la célébration du 59ème anniversaire de la proclamation de l’indépendance (ou fête nationale de l’arbre) l’Association nigérienne de lutte contre la mendicité et pour la réinsertion professionnelle des jeunes mendiants (ANRPJM) a organisé une séance de plantation d’arbres à Hamdallaye à 30 kilomètres de Niamey. Placée sous le thème ‘’Un enfant, un arbre’’, cette activité a enregistré la présence des autorités locales ; des leaders religieux ; des membres de l’Association des bloggueurs du Niger (ABN) ; des étudiants et de la population de la localité de Hamdallaye.

Cette activité intitulée ‘’Contribution des enfants mendiants à la lutte contre la dégradation de l’environnement’’ a mobilisé une quarantaine d’enfants mendiants qui ont planté 124 arbres sur un site d’un hectare. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan de réinsertion des enfants mendiants initié par cette association, en vue de faire d’eux des acteurs de développement et donner une autre image de cette catégorie enfants qui ont les mêmes aspirations que tous les autres enfants. Pour l’ANRPJM, cette activité vise aussi à montrer que de ‘’Zéro, ces enfants peuvent aussi être des héros’’ s’ils ont bénéficient de l’encadrement adéquat.

Dans une brève intervention au cours de la cérémonie, la présidente de l’ANRPJM, Ramatou Ali Aboubacar, a salué le travail abattu par les membres du comité d’organisation de la commune rurale de Hamdallaye. Elle a souligne que cette activité vise aussi à rappeler à la population, la nécessité d’une prise de conscience quant à leur rôle et leur responsabilité dans la préservation de l’environnement. « Cette initiative de l’ANRPJM qui est la première du genre, nous donne l’opportunité d’inviter la jeunesse nigérienne et particulièrement les enfants mendiants à veiller au suivi et à l’entretien des arbres pour la protection et la préservation de notre environnement » a déclaré Ramatou Ali Aboubacar.

Créée en février 2018, l’ANRPJM vise à créer les conditions d’épanouissement des enfants mendiants en promouvant leur réinsertion professionnelle ; à leur assurer une formation professionnelle ; à enseigner les valeurs morales et civiques aux mendiants pour faciliter leur intégration sociale et une bonne éducation pour tous ; à contribuer à diminuer le vagabondage et la mendicité des enfants ; à contribuer à la réinsertion des jeunes et des ‘’enfants de la rue’’ dans le système éducatif ; à promouvoir la paix au Niger ; à sensibiliser la population sur les IST/VIH SIDA ; à contribuer à l’hygiène et à l’assainissement et à participer à la lutte contre la délinquance et la criminalité des enfants en leur donnant une éducation et un encadrement les permettant de prendre conscience de leur vie de citoyen et de participer activement et efficacement à la construction de la nation.

Les principaux domaines d’intervention de l’Association sont l’éducation/sensibilisation, le leadership, la santé ; la protection, la paix et la sécurité, la formation, le plaidoyer et l’accompagnement. La mendicité n’étant pas un métier, l’ANRPJM s’est engagée donc à former les jeunes enfants mendiants dans les domaines tels que la mécanique, la soudure, la plomberie, la couture, le tricotage, la coiffure, l’agriculture, la savonnerie, la scolarisation, la pâtisserie et la restauration, etc.

 

 Siradji Sanda(onep)