Concert public à la place Toumo de Niamey : Sensibiliser le public sur les enjeux de la migration irrégulière

Culture
Spread the love

Sharing is caring!

Apres cinq (5) jours d’une formation organisée (du 22 au 26 juillet dernier) au profit des femmes journalistes et artistes sur la migration, par l’unité artistique et culturelle « Art Disc Records », en partenariat avec l’Organisation internationale pour les migrations (O.I.M), les artistes de ce label (Art Disc Records) ont organisé un grand concert public le samedi 27 juillet dernier à la place Toumo de Niamey. Projection de films, chants, danses, jeux questions-réponses, etc. étaient au programme de cette soirée.

Au cours de ce concert public, des chanteuses et des actrices culturelles se sont mobilisées pour accompagner le label Art Disc dans sa mission de sensibilisation. Les participantes à la formation ont salué cette initiative qui vise à véhiculer des messages sensibilisation. Mariam La, une actrice culturelle participante à la formation témoigne, qu’elles ont été bien outillées sur plusieurs thématique lors de la formation. C’est une occasion pour elle de venir au concert pour véhiculer et partager ces messages avec le public. « Cette unité artistique et culturelle en partenariat avec l’OIM, nous a permis de travailler pendant 5 jours sur plusieurs thèmes en lien avec les migrations. Nous les femmes des médias, les artistes chanteuses et les actrices culturelles, et

en tant que leaders d’opinion, devons contribuer à mieux éveiller les consciences des femmes, des jeunes filles et des enfants mineurs candidats à la migration irrégulière. Nous devons toujours proposer dans nos œuvres artistiques des sujets sur une migration mieux informée et sécurisée des femmes, des jeunes filles et des enfants mineurs» a précisé Mariama La.

 

Après les prestations des artistes, les organisateurs ont exprimé leur satisfaction concernant la manière dont les artistes ont transmis les messages de sensibilisation. M. Abdouraman Koudou membre du label artistique et culturel Art Disc Records affirme que ce concert vient de clôturer une formation. « Nous avons voulu, clôturer cette formation par une activité festive. Parce que la meilleure façon pour nous de restituer ce qu’elles (les participantes) ont fait lors de la formation, c’est d’organiser un spectacle qui parle de sensibilisation des femmes et des jeunes filles migrantes. C’est dans ce contexte là, qu’on a bien voulu finir cette formation par une soirée de partage avec le public de Niamey » a indiqué M Abdouramane Koudou.

Cette soirée de partage et de sensibilisation a permis au public de comprendre les enjeux de la migration irrégulière et illégale.

 

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley