Séminaire de formation organisé par le CNUT : Les chargeurs nigériens outillés sur les transports maritimes internationaux et les procédures portuaires dans l’espace UEMOA

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Conseil Nigérien des Utilisateurs des Transports Publics (CNUT) organise, du 6 au 8 août 2019 à Niamey, un séminaire de formation au profit des chargeurs nigériens. Pendant trois jours, les professionnels des transports du pays seront édifiés sur les problématiques liées aux transports maritimes internationaux et aux procédures portuaires dans l’espace UEMOA. C’est le directeur de cabinet du ministre des transports, M Diallo Amadou Issifi qui a dirigé, hier, la cérémonie d’ouverture de cette session de formation, en présence du gouverneur de la région administrative de Niamey.

A travers ce séminaire sur deux importants maillons de la chaine des transports, le CNUT poursuit ses actions en direction des chargeurs nigériens pour renforcer leurs capacités. Le thème du séminaire «contrats des transports maritimes internationaux et procédures portuaires dans l’espace UEMOA »  revêt une grande importance et un intérêt particulier dans un pays sans littoral dépendant largement du transport maritime international pour son approvisionnement et des ports de transit des pays voisins et consacrant, à l’instar des autres pays sans littoral, plus de 15% de ces recettes d’exportations aux transports. Le choix du thème se justifie aussi par les difficultés  qu’ont les opérateurs

nigériens relativement à la non maitrise des règles applicables dans le domaine de transport maritime international.

La formation les outillera sur les règles communautaires en la matière, toute chose qui augmentera la compétitivité des exportations nigériennes, réduira les coûts des importations et diminuera aussi bien les retards et l’insécurité des routes commerciales. Le Directeur de cabinet du ministre des Transports a réitéré le soutien et l’encouragement du ministère de tutelle au CNUT pour ses nombreuses initiatives en faveur des chargeurs nigériens. M Amadou Diallo Issifi a cité, entre autres activités, l’organisation des 2èmes et 3èmes journées du Chargeur portant chacune sur un thème spécifique, la réalisation des enquêtes sur les coûts  et délais sur les corridors, la réalisation d’étude sur les comptoirs commerciaux dans la perspective de l’installation de la bourse de fret et la négociation avec les communautés portuaires des pays de transit des facilités supplémentaires pour le passage des marchandises nigériennes.

Pour le Directeur de cabinet du ministre des Transports, les avantages que procure la sécurité juridique dans l’import-export sont indéniables et c’est pourquoi a soutenu M Issifi, il n’est « assez de mettre en exergue l’importance de ce séminaire  pour les chargeurs». En effet, pendant ces trois jours d’échanges et d’approfondissement de connaissances, les participants auront droit à des communications sur des sous thèmes tels que les généralités sur le transport maritime, les contrats des transports ou d’affrètement, la gestion et la compétition dans les ports de la rangée Dakar-Lagos, les procédures et passage portuaires dans l’espace UEMOA et les choix stratégiques de passage portuaire dans ledit espace. C’est pour toutes ces raisons et au regard de l’importance de chacune des thématiques que le Directeur de cabinet du ministre des Transports a exhorté les participants à être non seulement assidus mais aussi et surtout à suivre avec la plus grande attention les exposés des experts et participer activement aux débats pour en tirer la quintessence. Pour M Amadou Diallo Issifi, le but de cette session de formation pour les chargeurs est de mieux s’outiller dans les techniques de négociation de leurs contrats de transport Import-export, de meilleur choix pour le passage portuaire de leurs marchandises. Il a dit espérer que les connaissances qu’ils auront acquises seront mises en œuvre pour alléger les souffrances des citoyens.

Auparavant, le Directeur général du CNUT, a rappelé que sa structure est dévouée au renforcement des capacités des opérateurs du secteur des transports nigériens à travers une série d’activités entreprises au cours de l’année 2019, dont ledit séminaire, pour apporter une assistance de proximité dans le cadre des activités commerciales des chargeurs. Conscient des difficultés que rencontrent ces acteurs et conformément aux préoccupations et directives des autorités de la 7ème République, le CNUT multipliera les actions de formation a indiqué, M Ikta Mohamed Abdoulaye soulignant que la formation constitue pour le CNUT le levier essentiel de la professionnalisation. Selon le premier responsable du CNUT, le transport maritime est un secteur régi par des règlements, des conventions internationales, une véritable forêt juridique que le CNUT entend faire découvrir aux chargeurs nigériens afin de connaitre leurs droits et devoirs. Tout comme le représentant du ministre des transport, M Ikta Mohamed a dit espérer que les différents modules portant sur le thème central du séminaire donnera aux chargeurs nigériens les outils nécessaires pour désormais bien et mieux conclure le contrat de transport afin d’assurer les succès de leurs activités commerciales et la compétitivité de l’économie du Niger.

 

 Zabeirou Moussa(onep)