«Cophinha Do Mundo» ou la petite Coupe du monde : Une initiative pour encourager la pratique du football féminin

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Stade municipal de Niamey a abrité le mercredi 31 juillet dernier une rencontre de football destinée aux jeunes filles. C’est la jeune française  Alice  Aulanier qui a organisé la rencontre en collaboration avec la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) et l’Association des encadreurs et éducateurs de football à la base, à travers son projet ‘’Cophinha Do Mundo’’ ou la petite coupe du monde. L’initiative vise, entre autres, à développer le football féminin de par le monde et à donner l’opportunité aux jeunes filles de s’exprimer à travers le football.

Dans le cadre de son initiative qui est née au Brésil, Alice Aulanier cible un pays par continent pour mobiliser les jeunes filles autour du football. En ce qui concerne le continent Africain, c’est le Niger qui a été choisi par la jeune française du fait que la FENIFOOT est déjà engagée pour le développement du football féminin. Notons que ce sont environ 56 filles qui ont été mobilisées et se sont, à cette occasion, exprimées à travers le match qu’elles ont joué. Cette initiative permettra surement de détecter des jeunes talents.

A l’issue de la rencontre des attestations de participation ont été décernées aux filles ayant pris part à la rencontre. Ajoutons aussi que des équipements sportifs comprenant des maillots, des bas, et des crampons, ont été offerts à l’Association des encadreurs et éducateurs de football à la base.

Intervenant à cette occasion, le Secrétaire général de la FENIFOOT, M. Silimane Mohamed a d’abord félicité Alice Aulanier pour avoir choisi le Niger. Pour le SG de la FENIFOOT, ce projet cadre avec la politique de l’instance faitière du football nigérien en ce qui concerne le football féminin. En rappelle M. Silimane, la FENIFOOT s’est engagée à développer et à vulgariser la pratique du football féminin comme le souhaite l’instance faitière du football mondial (FIFA). Il a par ailleurs salué cette initiative qui, à  long terme, produira des résultats probants.

Pour sa part l’initiatrice de ce programme Alice Aulanier a rappelé que l’objectif de son projet est de permettre aux filles d’occuper les terrains de football et de s’amuser. Rappelant que c’est un pays qui est choisi chaque année, Alice Aulanier a souligné avoir déjà organisé la rencontre au Brésil et en France. D’après l’initiatrice de ‘’Cophinha Do Mundo’’, la phase finale de son projet, va regrouper le Brésil, la France, le Bangladesh, le Niger, la Nouvelle Zélande et les Etats-Unis. Alice Aulanier a confié que la date de la phase finale sera ultérieurement communiquée après le tournoi au niveau de différents continents. Elle a, par ailleurs, apprécié l’intérêt que les filles accordent au football au Niger.

 Laouali Souleymane(onep)