Remise de don par la SONIBANK à l’orphelinat AL-YATAAMA et à l’hôpital poudrière : Un appui d’une valeur de 5 millions de franc CFA en riz et bœufs

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La Société Nigérienne de Banque (SONIBANK) représentée par une forte délégation conduite parle du Directeur General Adjoint, M. Amadou Kane, a procédé, vendredi dernier, à une remise de don aux pensionnaires du complexe AL-YATAAMA et aux malades de l’Hôpital Poudrière de Niamey. Ce don s’inscrit dans le cadre du mécénat de la SONIBANK, qui consiste à apporter chaque année en l’occurrence en période de fête, une aide aux communautés vulnérables. Ce don d’une valeur de 5 millions de franc CFA composé de 40 sacs de riz et  6 têtes de bœufs (dont : 20 sacs de riz et 2 bœufs pour les pensionnaires de l’orphelinat AL-YATAAMA et 20 sacs de riz plus 4 bœufs pour les malades de l’hôpital Poudrière), permettra aux bénéficiaires de passer eux aussi une agréable fête de Tabaski. Et cela malgré les difficultés auxquelles ils font face.

La délégation s’est d’abord rendue à l’orphelinat avant de se rendre à l’hôpital poudrière de Niamey. Lors de la remise du don, le Directeur General Adjoint de la SONIBANK, Mr. Amadou Kane a de prime abord fait un bref rappel de la création de la SONIBANK et ces objectifs. Ainsi a-t-il affirmé, la SONIBANK a été créée sur les cendres de la Banque de Développement de la République du Niger (BDRN). Et tout comme la précédente, la SONIBANK a pour but de booster l’économie du Niger par la création des entreprises et le financement de l’économie. « Elle intervient dans tous les domaines de l’économie et est le levier de l’économie du Niger » a-t-il dit. Cependant, poursuit-il, le coté économique n’a pas empêché à la Société Nigérienne de Banque de jouer son rôle d’entreprise citoyenne. De temps en temps, elle intervient dans le social notamment dans les domaines de la santé, l’éducation, l’agriculture et de l ‘hydraulique. « C’est cette action citoyenne qui nous a conduit à votre orphelinat ; nous vous prions d’accepter cette modeste contribution » a indiqué Mr. Amadou Kane. Il conclut, en rassurant que la SONIBANK, continuera son action sociale vis-à-vis des communautés vulnérables.

En réceptionnant le don, le président de l’ONG AL-YATAAMA, Mr. Mahaman Sani Idi a exprimé au nom des personnels et des orphelins toute sa gratitude à la SONIBANK pour ce noble geste. Selon lui, ce geste méritoire vient à point nommé et permettra aux orphelins de passer eux aussi une agréable fête de l’Aïd El Kebir. Il a ensuite fait une présentation de l’orphelinat suivi de quelques doléances. En effet, a-t-il indiqué, l’orphelinat a été créé en 2005  mais n’a pu ouvrir ces portes qu’en 2009 par faute de moyens. À ce jour, il compte 119 orphelins qui poursuivent normalement leur cursus scolaire dont d’ailleurs la première promotion fera le BEPC l’année prochaine. Aussi, a-t-il ajouté, c’est grâce au concours de bonne volonté qu’ils  arrivent à entretenir ces orphelins.  La  prise en charge par an d’un orphelin s’élève à 503.205f CFA,  a précisé le président de l’ONG AL-YATAAMA. L’une des orpheline de ladite ONG du nom de Hariratou Moussa en classe de cinquième (5éme) a tenu également à remercier la SONIBANK et toutes les bonnes volontés qui contribuent à leur épanouissement et rendent leurs conditions de vie meilleures.

 

La Directrice Générale de l’Hôpital Poudrière, Mme. Idi Fatouma Tari Bako à son tour, a  également remercié la SONIBANK pour ce geste noble. «Merci d’avoir pensé aux malades qui sont là hospitalisés à la recherche de la santé qui ont même oublié c’est quoi la fête. Cela nous réjouit beaucoup » a-t-elle affirmé. Elle a ainsi promis que chacun des malades hospitalisés aura sa part tout en espérant que le partenariat entre la SONIBANK et l’Hôpital Poudrière continuera ; et que ce geste attirera l’attention d’autres bonnes volonté afin d’apporter un peu d’apaisement dans la vie des malades.

 

Rahila Tagou