12èmes Jeux Africains à Rabat : Le Maroc accueille la fête de la jeunesse sportive du continent

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

Le Complexe sportif Moulay Abdallah de Rabat accueille depuis une semaine les compétitions entrant dans le cadre des douzièmes Jeux Africains 2019. Lundi dernier une   cérémonie d’ouverture animée par plusieurs artistes marocains et d’autres pays africains a marqué de manière officielle le lancement de ces jeux. La délégation nigérienne a foulé le sol marocain depuis vendredi dernier. 38 athlètes nigériens disputent actuellement ces jeux dans neuf disciplines que sont le Taekwondo, le karaté, le judo, le Tir à l’arc, le basket ball 3×3, le beach volley, la boxe, l’athlétisme et la natation.

 

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le roi Mohammed VI, ces Jeux Africains se tiendront à Rabat du 19 au 31 août 2019 et se dérouleront dans les villes de Rabat, Salé, Témara, Casablanca, Benslimane et El-Jadida. On rappelle que le Royaume du Maroc  avait hérité de ces jeux après le désistement de la Guinée équatoriale. Ce sont  6396 athlètes issus de 52 pays du Continent (le Liberia et les Iles Comores ont décidé de ne pas y participer) qui disputeront 29 disciplines dont 17, seront qualifiantes pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, une première dans l’histoire des Jeux Africains dans les Olympiades. Les jeux africains ont débuté pour la première fois en 1965 à Brazzaville après que Pierre de Coubertin en ai lancé l’idée qui aussitôt mise en pratique avait été approuvée et reconnue par le Comité international olympique (CIO). Le village où sont hébergés quelques 4000 sportifs a été mis en place dans la coquette résidence de l’Université Internationale de Rabat (UIR). Casablanca qui abrite trois disciplines (Badminton, handball et natation) met à la disposition, de 1000 personnes, des délégations sportives, la résidence Bayt Al Maarifa.

À Salé le volley-ball indoor, le football, le tir, le tir à l’arc et l’escrime, sont au programme, tandis que la lutte gréco-romaine et la lutte libre se dérouleront à El-Jadida. La capitale Rabat qui accueille le plus grand nombre de disciplines  aussi bien collectives qu’individuelles, avec notamment l’athlétisme (Complexe Moulay Abdallah), le tennis, le football, les sports équestres, les sports de combat, la boxe, le karaté, la gymnastique canoë-kayak, l’aviron au barrage Sidi Mohammed et bien d’autres disciplines. Selon les informations qui nous parviennent de Rabat, en judo l’Algérie et le Gabon (2 médailles d’or) pour l’instant dominent ces jeux, loin devant le Maroc (1 médaille d’argent).

Oumarou Moussa(onep)