Conférence de presse de Zhang Li Jun relative au 70ème anniversaire de la fondation de la République Populaire de Chine : L’ambassadeur de Chine au Niger loue les relations sino-nigériennes

Economie
Spread the love

Sharing is caring!

Le 1er octobre 2019, la République populaire de Chine soufflera les 70 bougies de sa fondation. Dans le cadre des festivités commémoratives de cet important anniversaire   l’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, SE Zhang Li Jun a organisé le 20 Août une conférence de presse. La rencontre avec la presse a été suivie d’un dîner offert aux invités que sont notamment le ministre de la communication et ses collaborateurs proches, les responsables des média publics et privés ainsi que des journalistes.

Dans son exposé préliminaire, l’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, SE Zhang Li Jun, s’est précisément appesanti sur trois points essentiels à savoir la coopération bilatérale sino nigérienne vieille de 45 années et les avancées enregistrées au cours des 10 dernières années, la position de la Chine dans le concert des Nations, la  question du conflit commercial et la situation dans la région administrative spéciale chinoise de  Hong Kong. M Zhang Li Jun a d’abord rappelé que son pays est une Nation puissante qui avance à pas de géant malgré certaines difficultés. Le pays est si proche de réaliser le « rêve du renouveau de la Nation chinoise » en renforçant son économie, sa puissance nationale ainsi que son imposante  contribution à l’essor économique mondial.

Selon M Zhang, le PIB de la Chine a atteint le seuil de 13,6 mille milliards de dollars américain et un PIB par habitant de 9780 dollars actuellement contre 200 dollars en 1978. Se classant 2ème économie du monde, la République populaire de Chine est le premier pays industriel au monde disposant de toutes les catégories industrielles dans la classification des Nations Unies et possède le plus de réserves  avec  plus de 3000 milliards US D de réserve de devises. Depuis près de 10 ans la valeur manufacturière de la Chine se hisse au premier rang a dit l’ambassadeur. Son pays ne ménage aucun effort pour améliorer le bien-être social de sa population, augmenter le revenu des habitants et  mettre en place un système de sécurité sociale afin de réaliser la « société de la moyenne aisance ». Il a en outre souligné que la lutte contre la pauvreté a produit des résultats très encourageants dans la mesure où plus de 83 millions de chinois sont sortis définitivement de la pauvreté au cours des six dernières années et affirmé sa ferme conviction que 16 millions de chinois sortiront du joug  de  la pauvreté, dans les deux prochaines années.

Parlant au plan international, l’ambassadeur a déclaré que son pays sera ainsi le premier pays à réaliser l’objectif des Nations Unies d’éradiquer définitivement la pauvreté. En plus la Chine est un pays qui s’acquitte honorablement de ses devoirs vis-à-vis des autres peuples à travers des relations bi et multilatérales, à travers l’ONU ainsi que ses agences mais à travers d’autres structures.  Il est engagé dans les opérations de maintien de la paix avec le plus grand nombre de casques bleus parmi les pays membres permanents du conseil de sécurité, pour le progrès de l’Humanité tout en soutenant la mise en œuvre de la convention de Paris sur le changement climatique. Dans le cadre de la coopération économique, la Chine, dira l’ambassadeur, joue un rôle d’acteur mondial en tant que 2ème investisseur mondial et aussi 2ème importateur des marchandises. Avec un PIB représentant 16% du montant global de l’économie mondiale contre seulement 2% il y a 40 ans, la Chine contribue aujourd’hui  à hauteur de 30% à la croissance mondiale. Mieux son pays est en train de faire progresser l’initiative  de construction de la « Ceinture et la Route » avec  plus de 170 pays ayant favorablement répondu et participé dont le Niger en fait partie a-t-il ajouté.

S’agissant de la coopération bilatérale sino nigérienne, le diplomate a souligné son caractère gagnant-gagnant  et surtout le renforcement des relations grâce à l’importance accordée par nos deux dirigeants ces dernières années. En effet, les relations bilatérales se développent de façon stable et rapide et se trouvent à leur meilleur niveau de l’histoire dans un climat de confiance politique mutuelle qui ne «cesse de se renforcer ». M Zhang LI Jun a ajouté que le Niger et la Chine « se témoignent mutuellement compréhension et soutien » en entretenant également une coopération pragmatique dans divers domaines.  Indiquant que ceux de la santé, le pétrole et les infrastructures s’élargissent sans cesse, l’ambassadeur a affirmé que son pays  est le premier investisseur, premier acteur des travaux publics et le deuxième partenaire économique.

Parlant plus précisément du pétrole, le diplomate a fait cas du grand complexe pétrolier d’Agadem, ainsi que le pipeline de 400 km construit pour relier les champs à la raffinerie de Zinder, elle-même réalisée dans le cadre dudit projet commun qui a mis fin à l’importation des produits pétroliers par le Niger. Et cela grâce au million de tonnes exploité chaque année. Selon lui, c’est plus de 2000 emplois qui sont générés par ce projet. Mais avec la volonté des deux présidents, le projet connaitra bientôt sa seconde phase qui portera l’exploitation à 4,5 millions de tonnes de pétrole/an et permettra la construction d’un autre pipeline reliant le Niger au port d’une longueur de 2000 km. Le Niger connaitra ainsi un nouvel essor économique offrant plus d’opportunités de travail aux nigériens a dit l’ambassadeur. Il a rappelé les échanges au plus haut niveau et la visite  récente du Président Issoufou en Chine assortie de plusieurs accords de coopération dont la réhabilitation de la route Tahoua-Tamaya, les travaux d’aménagement des terres cultivées et la construction des barrages  ainsi que la construction d’une usine de traitement d’eau à la rive droite de Niamey. Sans avoir été exhaustif sur les projets sino nigériens, l’ambassadeur a réaffirmé sa conviction que ces projets, une fois réalisés, permettront au Niger de connaitre davantage un développement économique et social.     Evoquant le sujet de la commémoration du 70ème anniversaire, il a indiqué que plusieurs activités seront organisées dont un concours de meilleur article de presse portant le thème « mon histoire chinoise » en collaboration notamment avec l’Agence Nigérienne de Presse ANP. Le concours est ouvert à tous les journalistes nigériens exerçant sur le territoire. L’ambassadeur  a annoncé le lancement dudit concours le jour-même et demandé de vive voix aux professionnels de participer ajoutant que les œuvres primées, outre les prix offerts à leurs auteurs,  seront diffusées ou publiées dans certains médias nigériens et chinois. L’ambassadeur de la République de Chine a évoqué le récent sommet tenu à Niamey qui a lancé officiellement la ZLECAf, estimant que cela donne une nouvelle dynamique à l’intégration africaine mais aussi au développement de l’économie mondiale en cette ère de mondialisation. Son pays tout comme le Niger qui est bénéficiaire œuvre en faveur d’un mécanisme commercial multilatéral.  Il a dit regretté la position américaine de se retourner contre la mondialisation et le système commercial multilatéral.

 

  Zabeirou Moussa (onep)