Musique : Tal National, toujours plus haut

Culture
Spread the love

Sharing is caring!

Après le succès enregistré sur le plan national, le célèbre orchestre moderne nigérien Tal National va à la conquête du monde. Ainsi, pour sa quatrième sortie hors du continent, le groupe musical, que dirige le Directeur artistique et guitariste Hamadel Issoufou Moumouni, dit Almeida, s’est rendu en Amérique du nord et au Canada. A travers des festivals, des shows, des ateliers et des rencontres, Tal National a su séduire le public  avec son savoureux mélange de culture nigérienne, de rock ouest-africain et de danses locales. Au total, c’est 11 festivals, une dizaines de show et huit ateliers, dans une dizaine de localités, que les artistes nigériens de ce groupe ont honorés dans les deux vastes pays visités en deux mois. Lors d’une conférence de presse, animée hier 20 août, Almeida a livré à la presse nationale le bilan de leur séjour en Amérique du nord et au Canada.

 

Durant leur tournée les artistes nigériens de Tal National ont eu l’honneur, le privilège et le plaisir de participer à des grands festivals, comme : ‘‘SUNFEST’’ à London, Cheveland (OHIO), ‘‘Winnipeg Folk Festival’’, Seattle, Canada Vancouver Folk Fest, ‘‘Harison Festival’’, ‘‘Hot Spsing’’, ‘‘Calgary Folk Festival’’, New York Sultan Room, etc. Cette sortie est « la plus  grande tournée artistique et culturelle que Tal National a effectuée depuis son existence», selon Hamadel Issoufou Moumim. Face aux journalistes, il a décliné les points forts qui ont marqué cette tournée. «Ces festivals nous permettent également de nous jauger pour voir à quel niveau notre culture se trouve. Nous étions confrontés à des grands artistes talentueux », a précisé M. Almeida. « Depuis l’année passée rappelle-t-il, nous avons dit que nous allons visiter le Canada et les Etats Unis. Cette fois ci, nous avons visé plus gros, nous avons visé les festivals. C’est à travers ces festivals que nous pouvons regarder le Niger dans le miroir sur le plan culturel. Nous avons représenté le Niger dans des concerts de grandes nations», a fièrement indiqué le guitariste. Il a estimé que cette sortie constitue une expérience pour le groupe Tal «Nous devons en tant qu’artistes changer notre manière de voir les choses et notre manière de voir le monde. Le monde, la culture et la musique sont en perpétuelle mutation. Donc après cette tournée, les Nigériens vont sentir un changement dans nos productions et dans nos prochaines prestations » a-t-il rassuré.

Les artistes de Tal National ont ainsi présenté la musique nigérienne, à des gens qui ne connaissaient pas le Niger au pays de l’Oncle Sam. «Nous avons vu un festival qui a enregistré plus de 98.000 spectateurs mais aucun nigérien. Donc nous sommes fiers de présenter et de faire découvrir le Niger à des gens qui ignoraient sa culture. C’est vraiment un sentiment de fierté qui m’anime après cette tournée» a témoigné un autre artiste du même groupe. Suite à cette tournée Tal National compte aller plus loin. Pas question pour eux (les artistes de Tal) de baisser les bras. « On va continuer à aller vers le monde pour acquérir la connaissance. Nous n’avons atteint que quelques objectifs, en gagnant quelques levels (niveaux) de plus. Nous allons continuer à travailler, plus pour relever encore plus notre niveau et atteindre celui d’autres artistes continentaux et internationaux. Et cela, nous ne pouvons l’atteindre qu’en travaillant plus et en nous confrontant de temps en temps aux grands groupes musicaux internationalement reconnus. Nous pensons que nous y arriverons », se rassure le Directeur artistique de Tal National. Selon lui, ce changement de Tal qui vise    l’international va certainement permettre au groupe de réussir et d’atteindre ses buts qui consistent à faire découvrir, à valoriser et promouvoir la culture du Niger.

  1. Almeida a saisi l’occasion pour remercier et rendre hommage à des nombreux nigériens vivant à l’extérieur pour leur mobilisation et leur soutien au groupe Tal National. « Les Nigériens à l’extérieur aiment beaucoup leur pays. Ils nous ont montré la chaleur familiale. Et nous allons continuer dans le patriotisme et du civisme qui anime Tal National. Même si malheureusement, la politique les a un peu divisé au lieu de les unir», regrette l’artiste.

Pour donner plus de visibilité à la musique nigériennes en particulier et à la culture nigérienne, en général, ces genres de sorties doivent être multipliées par nos artistes, à l’image du groupe Tal National, et de l’artiste Bombino.

 

Mahamadou Diallo(onep)