Cérémonie de décoration du Chef de la Coopération de la délégation de l’Union Européenne au Niger:Patrick Berckamns est élevé au grade de chevalier de l’ordre du mérite du Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le ministre délégué au Budget M. Ahmat Jidoud a présidé hier dans l’après-midi, au jardin du ministère des Affaires Etrangères, une cérémonie consacrée à la décoration d’un agent de la Délégation de l’Union Européenne au Niger. Il s’agit précisément du Chef de la Coopération de ladite institution en l’occurrence M. Patrick Berckmans qui, a été officiellement élevé au grade de chevalier de l’ordre du mérite du Niger. Cet agent de la délégation de l’Union Européenne qui va incessamment quitter notre pays pour des motifs de promotion professionnelle a une riche expérience au Niger pour avoir y travaillé depuis 1986, en qualité de jeune médecin dans le cadre de la coopération belge.

C’est un truisme de dire que l’Union Européenne est le partenaire privilégié du Niger en matière de coopération au développement. Ainsi, en prenant fonction depuis septembre 2016, à la Délégation de l’Union Européenne, en qualité de Chef de Coopération auprès de ladite institution, M. Patrick Berckmans a considérablement contribué à la consolidation d’un partenariat qui se veut dynamique. Pour le ministre délégué au Budget l’intérêt particulier qu’il témoigne à notre pays pour lequel il a consacré 11 ans (dont 8 ans à Dosso en tant que médecin) de sa riche carrière et son implication personnelle pour booster davantage la coopération du Niger avec l’Union Européenne dans son domaine de compétence, sont des indices forts de l’amitié inestimable qu’il voue au Niger. En plus, le ministre Ahmat n’oublie pas de souligner que M. Patrick a rendu de multiples services à la nation nigérienne notamment à travers sa participation active au processus de mise en œuvre des programmes d’appuis budgétaires et des décaissements importants y afférents. Il en va de même de la mise en œuvre des projets des secteurs transport, appui à la société civile, compétitivité et fonds fudiciaires dans le cadre du 11ème FED (2014-2020). Par ailleurs, M. Patrick a fait montre d’une perspicacité exemplaire tout au long du processus d’exécution des programmes d’appuis budgétaires qui enregistrent des résultats très satisfaisants. Au ministre délégué au Budget d’ajouter que sous son impulsion, la revue à mi-parcours de notre Programme Indicatif National PIN a été couronnée de succès avec une rallonge de plus de 90 millions d’euros. Cette rallonge, a-t-il relevé permettra de maintenir un soutien sous forme d’appui budgétaire d’environ 100 millions d’euros par an, pour financer entre autres les secteurs sociaux de base comme l’éducation, la santé etc.

En réagissant par rapport à cette distinction honorifique, M. Patrick Berckmans, chef de la Coopération de la Délégation de l’Union Européenne est revenu sur son expérience au Niger de 1986-1994 au centre hospitalier de Dosso. 22 ans plus tard, précisément en 2016, les circonstances de la vie ont  fait qu’il se retrouve encore au Niger pour travailler sous la bannière de l’Union européenne, comme responsable de la coopération européenne au Niger. ‘’ Mes 3 dernières années au Niger sont passées rapidement et ont été particulièrement intenses. En effet, elles coïncidaient avec un renforcement important du partenariat entre le Niger et l’UE, fruit de la bonne gouvernance, du fait aussi que le Niger se trouvait confronté à d’importantes menaces sécuritaires régionales, et également du fait de la situation stratégique du Niger comme pays de transit pour la migration irrégulière de l’Afrique subsaharienne vers l’Europe.

Cet intérêt accru de l’Europe pour le Niger s’est traduit par un accroissement considérable des budgets dédiés à la coopération au développement’’, a souligné le Chef de la Coopération de la délégation de l’Union Européenne au Niger. En outre,  l’évolution du contexte régional, a aussi vu l’émergence de nouvelles entités comme le G5 Sahel et l’initiative Alliance Sahel, multipartenaires initiée par l’UE et d’autres partenaires afin de à répondre mieux et plus vite aux besoins exprimés par les pays du G 5 Sahel.

Hassane Daouda(onep)