Les produits dérivés du moringa

Dossier
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le moringa est une plante qui dispose de nombreuses vertus tant du point de vue environnemental, médicinal qu’alimentaire. C’est également un arbre à usage divers dont les feuilles, les fleurs, les fruits, les écorces et les racines peuvent être consommés directement ou après transformation. Les qualités nutritionnelles  du moringa sont reconnues et peuvent représenter un moyen dans le cadre de la lutte contre la malnutrition.

 

TRANSFORMATION DU MORINGA

Poudre de moringa

Les feuilles de moringa transformées en poudre améliorent l’alimentation des enfants et des mères allaitantes, soignent le diabète ainsi que les troubles digestifs et respiratoires.  Cette poudre est riche en vitamines, minéraux et protéines.

Les fleurs de moringa peuvent être sechées et transformées en poudre sur un séchoir à l’abri du soleil.La poudre provenant de ces fleurs  est utilisée sous forme de médicament ou de complément nutritif.  Aussi, on peut obtenir de la poudre à partir des branchettes et folioles du moringa. Séparés de leurs folioles, les pétioles et les branchettes sont séchés au soleil pendant une quinzaine de jours, puis écrasés au moulin pour obtenir de la poudre. Celle-ci est stockée dans des sacs et peut servir dans l’alimentation animale ou humaine.

 

Poudre de racines, de tronc, et d’écorces du moringa : la poudre obtenue à partir de ces éléments peut servir pour le traitement de certaines maladies notamment les œdèmes des jambes, les douleurs dentaires ou la gale. Les graines de moringa peuvent aussi être transformées en poudre qui est utilisée pour servir à l’assainissement et à la potabilisation de l’eau.

 

Thé de feuilles de moringa

Sécher les feuilles et les branchettes de moringa. Écraser légèrement les feuilles au mortier.Puis mélanger la poudre obtenue aux branchettes préalablement découpées en petits morceaux. Le consommer par infusion dans l’eau chaude. Le thé de moringa est souvent utilisé contre le rhume.

 

Huile de graines de moringa

Écraser les graines de moringa et les faire bouillir dans de l’eau.Retirer la mousse qui remonte à la surface à l’aide d’une écumoire.Récupérer l’huile qui surnage à l’aide d’une louche.L’extraction d’huile peut également se faire à l’aide d’une presse hydraulique manuelle ou par solvant (exemple de l’hexane). Cette huile sert à la fabrication de cosmétiques.

 

Issoufou Adamou Oumar

Source : Production

et transformation du Moringa,

Irénée Modeste Bidima