5ème réunion ordinaire du comité de pilotage du projet Intégration de la Résilience climatique dans la Production Agricole et Pastorale pour la sécurité alimentaire: La mise en œuvre du plan de travail 2018-2019 et la programmation 2019-2020 au menu des travaux

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Secrétaire général adjoint du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Illiassou Boubacar Goubé a présidé hier après midi à Niamey, la 5ème réunion ordinaire du Comité de Pilotage du projet «Intégration de la Résilience climatique dans la Production Agricole et Pastorale pour la sécurité alimentaire dans les zones rurales vulnérables à travers l’approche champs école paysans». Cette réunion porte sur l’état de mise en œuvre du plan de travail 2018-2019 et la programmation 2019-2020 des activités dudit projet.

 

A l’ouverture des travaux, le Secrétaire  général adjoint du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage a rappelé que la 4ème session du Comité de Pilotage du projet a approuvé le rapport de mise en œuvre du Plan de Travail 2017-2018, le Plan de Travail et Budget Annuel (PTBA) 2019 et celui prenant en compte la prolongation de ce projet jusqu’en fin juin 2020. M. Illiassou Boubacar Goubé a précisé qu’au cours de cette même session, il avait été recommandé de tout mettre en œuvre pour améliorer le faible taux d’exécution du projet, améliorer la visibilité, la communication et le partage d’information, impliquer le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage au plus haut sommet dans la formalisation de la relation avec la Direction de la Météorologie Nationale, impliquer dans d’éventuelles missions les autorités régionales pour s’enquérir de l’état de mise en œuvre des activités» du projet sur le terrain dans leurs régions respectives, faire diligence pour accorder une prolongation de 18 mois au projet, sans coûts additionnels afin de permettre aux agropasteurs du Niger de continuer à tirer profits des activités utiles et importantes prévues pour la suite du projet. « Il me plaît de vous informer qu’à ce jour, ces différentes recommandations connaissent une mise en œuvre satisfaisante», a-t-il assuré.

Pour sa part, le représentant adjoint de la FAO au Niger, M. Luc Oewat a évoqué les progrès réalisés dans l’atteinte des objectifs assignés à ce projet. Il a en effet, précisé que, le projet a pu accompagner au cours de la mise en œuvre de ses activités dans les 5 régions du pays, quelque 14 ONG nationales et internationales ainsi que deux institutions nationales à savoir le Conseil National pour l’Environnement et le Développement Durable (CNEDD) et l’Institut National de la Recherche Agronomique du Niger (INRAN). Parlant des réalisations, M. Luc Oewat a déclaré que le projet a pu mettre à la disposition des producteurs et décideurs des outils d’aide à la décision parmi lesquels un atlas des projets et programmes intervenant dans le domaine de l’adaptation au changement climatique au Niger ; cinq (5) rapports d’inventaires de bonnes pratiques dans le domaine du changement climatique dans les 5 régions, cinq (5) catalogues de ressources phylogénétiques et variétés animales.

Dans le domaine de renforcement des capacités, le projet a mis en place une équipe de 18 maîtres formateurs d’appui aux champs écoles agro pastoraux (CEAP) et champs de diversités (CD) et autres thèmes transversaux comme le genre, la nutrition. Il a aussi formé 302 facilitateurs locaux dont 53 femmes qui assurent l’encadrement des apprenants au niveau des champs écoles agro-pastoraux et champs de diversités. Le projet a installé également 419 Champs Ecoles Agropastoraux et 2 Champs de Diversité où environ plus de 10 700 apprenants dont plus de 4 700 femmes ont été encadrées. Il a formé 58 facilitateurs

locaux et 19 points focaux techniques sur la méthodologie des Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit (AVEC), etc.

Au cours de cette 5ème réunion de pilotage, les participants vont faire le point sur la mise en œuvre des recommandations et décisions prises par la dernière réunion du comité de pilotage afin de réfléchir sur le plan d’actions annuel 2019-2020 en vue de l’enrichir.

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley