Visites d’amitié et de travail du Président de la République Abuja (Nigeria), et à Kinshasa, en RD-Congo : Le Président de la CEDEAO rencontre les responsables de la Commission et des Institutions de la CEDEAO

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

 

Au terme d’une visite d’amitié et de travail de 24 heures à Abuja (Nigeria), le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, est arrivé, hier jeudi 05 septembre 2019, dans la soirée, à Kinshasa (République Démocratique du Congo) où il participe, ce vendredi 6 septembre 2019, à la  5ème édition du Forum International des Affaires Makutano. A son arrivée à l’aéroport International de Kinshasa, le Chef de l’Etat a été accueilli par la Présidente de l’Assemblée Nationale, SE Mme Jeannine Mabunda.

Auparavant, au cours de son séjour à Abuja (au Nigeria), le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a été convié, mercredi soir, à un dîner privé par le Président de la République Fédérale du Nigeria, SEM Muhammadu Buhari.

Jeudi matin, le Président de la CEDEAO s’est rendu au siège de la Commission de cette institution régionale  où il a présidé une séance de travail avec l’ensemble des responsables de la Commission et des Institutions de la CEDEAO. A son arrivée au siège de la Commission, SEM Issoufou Mahamadou a été chaleureusement accueilli par le Président de la Commission de la CEDEAO, M. Jean-Claude Kassi Brou, la Vice-présidente de la Commission, Mme Finda  E.M. Koroma, les Chefs des Institutions de la CEDEAO et le Doyen des Ambassadeurs de la CEDEAO.

Lors de la séance de travail qui a eu lieu à l’auditorium du siège de la Commission, le Président Issoufou Mahamadou a suivi une présentation des différents programmes et projets de la CEDEAO par le Président de la Commission, ainsi que les explications apportées par les autres responsables de la commission relatives aux questions de développement et d’intégration.

 

SEM. Issoufou Mahamadou soucieux d’appuyer sur l’accélérateur pour la construction d’une communauté mieux intégrée.

Il a été, entre autres, question des affaires politiques, de la sécurité régionale, de l’union douanière, de l’intégration commerciale, de la libre circulation des personnes et des biens,  des infrastructures, de la monnaie unique, de l’agriculture, de la santé, de l’éducation, des sciences et de la culture.

Des réponses ont été également apportées par les différents Commissaires de la CEDEAO aux questions précises du Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement. Celles-ci ont trait à la monnaie unique (le financement de la feuille de route et les critères de convergence), à l’énergie, au chemin de fer, à la paix et à la sécurité, à la problématique des importations dans le domaine de l’agriculture, au capital humain et au développement des chaines de valeurs.

C’est dire que cette visite du Président en exercice de la CEDEAO, la première depuis son entrée en fonction le 29 Juin 2019, lui a permis de s’enquérir des «avancées dans la construction d’un espace de prospérité partagée et d’évaluer directement l’état d’avancement des projets confiés à la Commission et aux autres institutions de la CEDEAO». Cette visite a également permis à la Commission de bénéficier de la «bonne volonté» du Président Issoufou Mahamadou et de «sa vision d’une communauté  mieux intégrée.»

 

Dans une intervention après avoir reçu d’amples informations sur les activités de la Commission et des Institutions de la CEDEAO, le Président de la Conférence a assuré l’ensemble des responsables de  la Commission et des Institutions de la CEDEAO de sa  disponibilité et de son engagement à œuvrer dans «l’atteinte des missions assignées à nos institutions communautaires».

Le Président Issoufou Mahamadou a affirmé que de tous les chantiers qu’il a évoqués lors de cette rencontre, « si on me demandait de citer un seul que je souhaite voir connaitre une avancée significative, pendant mon mandat, je dirai la monnaie unique». «C’est dire que sa feuille de route doit avoir un calendrier précis d’exécution avec un respect des délais rigoureux», a-t-il souligné.

Le Chef de l’Etat est accompagné, dans ce déplacement, de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République et M. Kalla Ankouraou, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur.

Lire ci-dessous l’intégralité du discours prononcé par le Président en exercice de la CEDEAO lors de cette rencontre.

 

Abdourahmane Alilou AP/PRN