Ouverture du premier congrès constitutif du Syndicat National des Jeunes Enseignants du Niger (SYNAJEN) : « Les jeunes enseignants face aux défis de l’Education, enjeux et perspectives », thème retenu

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Syndicat National des Jeunes Enseignants du Niger (SYNAJEN) a tenu hier, au siège de l’Union Démocratique des Travailleurs du Niger (UDTN), son premier congrès constitutif. Les objectifs assignés à ces assises sont : faire le bilan des actions menées durant les 45 jours de la création dudit syndicat ; revoir les statuts et règlements intérieurs afin de les adapter aux exigences du moment ; réfléchir sur la thématique posée ; adopter des motions, résolutions et recommandations ; définir un plan d’actions pour les quatre (4) prochaines années et élire un Bureau pour un mandat de quatre (4) ans.

 

A l’ouverture des travaux, le Secrétaire général du BEN/UDTN, M. Abdou Souley qui a souhaité la fraternelle bienvenue au tout nouveau Syndicat dans la famille de l’Union Démocratique des Travailleurs du Niger, a indiqué que ces assises se tiennent à un moment où les Ministères en charge de l’Education ont entamé un processus de transfert de compétences de l’Etat aux collectivités en ce qui concerne la gestion de l’ensemble des enseignants contractuels. M. Abdou Souley a par la suite souligné l’importance du thème du congrès qui vient à un moment où le gouvernement de la 7ème République a adopté la politique Nationale de l’Emploi et la Politique Nationale de la Jeunesse.

Il a demandé aux jeunes syndicalistes de faire en sorte que la jeunesse en général et celle de l’éducation en particulier puisse prendre une part active dans la mise en application de ces politiques. M. Abdou Souley a, par la même occasion, invité les membres du Bureau qui seront élus à l’issue de ce congrès, à travailler dans la collégialité, à se mettre au service de leurs militants, à défendre les intérêts matériels et moraux de ces derniers à travers une bonne coordination et à éviter le syndicalisme « alimentaire ».

Ce congrès se tient selon le secrétaire général provisoire du SYNAJEN, M. Ali Sawani Agabou, à un moment où des milliers de jeunes sont réduits au chômage, à la mendicité, à la contractualisation, à l’exode, à l’immigration etc. En outre, le Secrétaire général provisoire du SYNAJEN a lancé un appel à l’endroit des Ministères en charge de l’Education et de la Formation Professionnelle afin d’impliquer pleinement la jeunesse dans toutes leurs réflexions, ateliers, colloques, séminaires la concernant dans le but de préparer la relève.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)