Zinder : Séminaire de formation des agents des Forces de défense et de sécurité (FDS) sur la police citoyenne

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

La Fondation Hanns Seidel, avec l’appui des fonds de l’Institut pour les Relations Extérieures (IFA) du Ministère fédéral Allemand des Affaires Etrangères, organise  depuis hier à Zinder deux ateliers de formation en police citoyenne.

 

Cette formation regroupe d’une part les agents de l’unité de police routière, de l’identité judiciaire et la police judiciaire et d’autre part la police secours et la Compagnie nigérienne de sécurité ainsi que des éléments de la Gendarmerie et de la Garde nationale.

Dans son intervention à l’ouverture des travaux, le Directeur régional de la Police Nationale de Zinder a exhorté les participants à l’assiduité pour tirer le maximum de connaissances de cette série de formations qui entre dans le cadre du renforcement de leurs capacités pour une meilleure coproduction de la sécurité. « Le Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses est en train de mettre sur pied un projet pour soutenir et appuyer la Police dans sa tâche quotidienne pour assurer la sécurité intérieure et l’ordre public et promouvoir par ailleurs des rapports sains entre cette institution et les populations», a-t-il déclaré.

La Fondation Hanns Seidel(FHS) à travers son projet de promotion d’une Police citoyenne entend accompagner pour un changement durable de comportement au sein de la Police Nigérienne. Ce qui du reste va concourir à poser les bases d’une Institution fiable qui place la protection du citoyen et le respect des droits de l’homme  dans la droite ligne de sa mission.

Le Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, avec ce projet,  se propose de  faire la promotion d’une Police citoyenne et accompagner de manière intensive et conséquente les activités dévolues à la Police nigérienne.

Dans le cadre du dialogue avec les représentants de la Société civile, les policiers et les citoyens seront sensibilisés sur cette question et informés de leurs droits et devoirs. La Police devrait adapter son Code de déontologie aux droits de l’homme et du citoyen, surtout au droit de l’enfant inscrit dans la Convention des Nations Unies et ratifiée par le Niger.

Au cours de la phase du projet financée par IFA, un dialogue actif entre trois représentants de la société civile et des policiers sera organisé lors de chaque atelier de formation. De plus, l’implication des médias locaux à travers des émissions de télévision et radio ainsi que la production d’articles de Presse permettra de toucher un public plus large.

 

Sido Yacouba ANP-ONEP/Zinder