Zinder/Célébration des 60 ans de l’Agence Française de Développement au Niger : L’ambassadeur de France au Niger SE Alexandre Garcia parraine les activités

Société
Spread the love

Sharing is caring!

L’Ambassadeur de France au Niger, SE. Alexandre Garcia a parrainée était le 2 et 3 octobre dernier à Zinder où il a parrainé les activités entrant dans le cadre de la célébration des 60 ans de l’Agence franèaise de développement (AFD au Niger). A son arrivée, le mercredi 2 octobre en début d’après-midi, SE. Alexandre Garcia  a été salué à sa descente d’avion par le Gouverneur de la Région, Issa Moussa entouré de l’Honorable Sultan du Damagaram et de leurs plus proches collaborateurs. Quelques instants plus tard SE. Alexandre Garcia a effectué des visites au Conseil régional, à la Mairie centrale, au Centre de Santé Mère et Enfant avant de rencontrer l’Honorable Sultan du Damagaram, Son Altesse Aboubacar Sanda et les  Chefs des  Groupements Peulh et Touareg de Zinder.

 

L’entretien avec les Chefs traditionnels et le diplomate français a porté sur la contribution des chefs traditionnels dans le processus du développement économique et social du pays. Au Conseil régional, le Premier Vice- Président a fait un exposé relatif aux activités menées par son Institution au profit du monde rural et des secteurs de la santé et de l’Education. De la Ville de Zinder, le Maire Central,  Dr Bachir Sabo a essentiellement évoqué la coopération qui lie son entité administrative au Département du Val de Marne (France) depuis une quinzaine d’années où les appuis multiformes se rapportaient aux domaines de l’assainissement, de la santé, de l’éducation où plusieurs Milliards de FCFA ont été injectés pour apporter des changements qualitatifs.

Le Centre Mère-Enfant que l’Ambassadeur français a visité a ouvert ses portes en 2006. Le  coût des travaux est estimé à plus de 700. Millions de FCFA. Ce centre a  pour mission la prise en charge des femmes victimes de la fistule obstétricale, la gratuité des soins, la sensibilisation des femmes sur la contraception dans le cadre de la réduction de la mortalité maternelle. Il bénéficie dans la mise en œuvre de ses activités du soutien de l’Etat, des collectivités, du Conseil régional, de l’UNICEF, de l’UNFPA, de l’OMS et du PAM. Le Centre réalise par jour une quinzaine d’interventions  chirurgicales.

A l’issue de la visite, l’Ambassadeur de France s’est déclaré impressionné par le travail remarquable quotidiennement accompli par les médecins et le personnel d’encadrement   ainsi que les Agences des Nations Unies  qui appuient le  Centre  dans son fonctionnement.   Il a enfin visité au sein dudit Centre, le Service  néo-natal construit et équipé par l’Agence Française de Développement(AFD). Les Responsables du Centre  Mère et enfant ont formulé le vœu de voir la mise en fonction de certains nouveaux Services et la transformation du centre en structure de niveau 3.

L’école Matassa qui a reçu Jeudi matin la visite de l’Ambassadeur Français au Niger a été créée par deux Ong  Françaises et une ong locale. Elle a ouvert ses portes en 2007 au titre du cycle primaire et s’est fixée comme objectif majeur d’accueillir les enfants issus des familles défavorisées provenant des villages et campements nomades de Takeita, de Gangara, de Tesker, de Gouré, de Bouné, de Tanout et du quartier populaire Kara Kara de Zinder dans lesquels la couverture scolaire est faible. Sur place la délégation a apprécié un chant, un poème, un sketch et le jeu de cloche-pied (communément appelé Langa) présentés par les élèves de cet établissement dont l’essentiel du message véhiculé a trait à la scolarisation de la jeune fille et à la culture de la paix.

L’ambassadeur Alexandre Garcia a saisi l’occasion pour remettre des kits de sports à 19 écoles de la Ville de Zinder dans le cadre du projet OJEM (Olympiades de la jeunesse du Niger) qui est financé par la France pour un montant de 196 Millions de FCFA.

L’école Matassa ou Guidan Raya Yaran Karkara renferme un effectif de 350 élèves. Il a été ouvert en son sein un Centre de Formation professionnelle en 2015 où les enfants apprennent la couture, la menuiserie etc. Les résultats aux examens 2019 font ressortir un taux de 100% au BAC, 85% au BEPC et 10% à l’entrée en 6è. Le diplomate Français a salué la qualité des brillantes prestations de cet établissement qui fait la fierté de l’école au Niger.

  1. Alexandre Garcia s’est ensuite rendu à une dizaine de km de Zinder sur la route de Mirriah où il a assisté à l’implantation des supports – moyenne tension de 33 KV dans le cadre de l’extension du réseau électrique reliant Zinder à Gouré pour un linéaire de 170 km financé par l’Agence Française de Développement(AFD). Ce projet prévoit de desservir en électricité une vingtaine de villages, précisent les responsables de la Nigelec de Zinder qui ajoutent que d’autres nouveaux villages sur le parcours seront touchés par les branchements.

Dans l’après-midi du jeudi 3 octobre, l’ambassadeur de France a assisté au CCFN de Zinder à une exposition photos retraçant les 60 ans de présence de l’AFD au Niger avant d’assister à une Conférence dont le thème est la ‘’Région du Lac Tchad face à Boko Haram’’, présentée par Dr Kiari Fougou Hadiza, Géographe, Enseignant -Chercheur, Maitre-assistant du CAMES à l’Université de Diffa.

Dans le cadre de cette exposition, le public a eu à découvrir les interventions multisectorielles de l’AFD au Niger. On y retient par exemple qu’au cours des dix dernières années, l’AFD a engagé plus de 600 Millions d’Euros au bénéfice du Niger. Les investissements les plus importants sont orientés vers les secteurs de l’eau et de l’Energie. L’AFD appuie la Nigelec par exemple pour accroitre ses capacités de production et de distribution notamment en secteur péri- urbain et rural et a contribué au financement de la reconstruction du grand marché de Niamey.

D’après le Directeur de l’AFD pour le Niger, Jean Christophe Maurin, son institution a eu à financer la construction des routes, des hôtels avant d’élargir ses investissements en 1998 pour toucher les secteurs de la justice, de la gouvernance, les finances publiques, la santé, la sécurité alimentaire des ménages notamment. Dans le cadre de la consolidation de cette dynamique, l’AFD élargit son intervention pour toucher les secteurs des finances publiques, la construction du barrage de Kandadji, l’agriculture et la santé où 450 Millions d’Euros sont en cours de financement selon l’Ambassadeur Alexandre Garcia. Pour ce qui est du projet Olympiades, 60.000 élèves du Niger seront touchés par ses activités. En outre, ajoute le diplomate français, 3000 Euros seront injectés dans la ville de Zinder cette année dans le volet assainissement au titre de la coopération décentralisée.

Toujours dans l’après midi du jeudi 3 octobre dernier, SE. Alexandre Garcia a assisté à la cérémonie de baptême d’une salle de cours en l’honneur de Boubacar Ousmane Dambadji, Enseignant de la langue Française et employé du CCFN décédé il y a un peu plus d’un an à Zinder. Le Directeur de l’AFD et celui du CCFN de Zinder ont saisi l’occasion pour rendre un vibrant hommage à cet enseignant pour divers services accomplis pour la promotion du Français.

Le diplomate français a enfin pris part à une soirée culturelle animée par les artistes locaux vivement acclamés par le public pour la beauté et la richesse des spectacles.

Sido Yacouba ANP-ONEP/Zinder