Visites du Gouverneur et du président de la Délégation Spéciale sur les différents ronds-points et carrefours de la capitale de Niamey : Pour une stricte application de la mesure prise relative au port du casque et de la ceinture de sécurité

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Mercredi 08 octobre dernier, le Gouverneur de la Région de Niamey, M. Issaka Hassan Karanta, et le président de la Délégation spéciale de la ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou, ont effectué une série de visites sur les différents ronds-points et carrefours de la capitale, en vue d’encourager les policiers chargés de la circulation sur la stricte application de la mesure prise relative au port du casque et de la ceinture de sécurité.

Après la série de mesures prises il y a un an de cela, le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou, a tenu à féliciter tous les policiers sur l’infatigable travail abattu, sur la mesure de port de casque et de ceinture de sécurité. « Le bilan est bien. Effectivement, ça fait un an de cela que la mesure sur le port de casque et de ceinture de sécurité a été prise et après un an, nous avons une satisfaction totale par rapport au port de casque plus précisément au port de ceinture de sécurité. Nous avons constaté qu’au niveau du port de casque, il y a encore un non-respect de la mesure », affirme M. Mouctar Mamoudou.

S’agissant de la visite, le président de la délégation spéciale ajoute : « Nous sommes en train de continuer la campagne de communication et de sensibilisation afin que les uns et les autres comprennent à jamais que ces mesures ont été élaborées pour leur propre intérêt, leur sécurité et leur bien être. Et qu’il est indispensable pour un conducteur de moto (motard), ou celui qui est remorqué de circuler librement sans porter de casque, sans oublier que nous venons tous récemment de recevoir le rapport en provenance des hôpitaux, en particulier celui de l’Hôpital National sur la nécessités et l’intérêt du port du casque».

«Aujourd’hui, nous constatons un changement, une évolution même par rapport aux accidents grave qui diminuent de jour en jour, mais on enregistre toujours des accidents puisque certaines personnes ne respectent pas cette mesure. Raison pour laquelle nous avons entrepris une série de visites avec le Gouverneur de la région de Niamey M. Issaka Hassan Karanta pour soutenir et encourager la police qui sans cesse, jour et nuit continue de faire un travail remarquable qui a permis le succès et la réussite de cette mesure » a expliqué M. Mouctar Mamoudou avant de terminer ses propos en les exhortant à garder la constance sur le respect de cette mesure. Nous allons maintenir la pression, il est indispensable que chacun se mette au pas pour que nous puissions vivre en harmonie dans la discipline et dans la sécurité».

Pour sa part, M. Issaka Hassan Karanta, Gouverneur de la région de Niamey s’est réjoui du remarquable travail des policiers et les a félicités tout en expliquant l’utilité et l’enjeu de cette campagne «nous avons mobilisé un certain nombre de policiers un peu partout dans la capitale, en vue de veiller à garder la constance sur le port de casque et de la ceinture de sécurité, vous n’êtes pas sans savoir qu’il y’a un an de cela que le président de la délégation spéciale à pris une certaine mesure sur le port de casque et de ceinture de sécurité. Nous avons constaté qu’au niveau du port de la ceinture de sécurité ça va, par exemple en cas d’accident, si le conducteur ne porte pas de ceinture et son poids est estimé à 70 Kg, alors lors de la chute avec l’intensité de l’accident son poids se multiplierait par quatre qui en conséquence causerais plus de dommage sur la victime, quant au conducteur de moto généralement ils se fracassent la tête et souvent s’en suit une mort directe ou un traumatisme crânien ».

Moumouni Idrissa Abdoul Aziz