Prestation de serment à la Cour des Comptes : Les nouveaux membres de la cour prennent fonction

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Les membres de la Cour des Comptes se sont réunis en audience publique solennelle, sous la présidence de son Premier président, M. Naraye Oumarou, hier matin dans la salle d’audience de ladite Cour, conformément aux dispositions de l’article 33-2 de la loi organique N°2012-08 du 26 mars 2012 déterminant les attributions, la composition, l’organisation et le fonctionnement de la Cour des Comptes. Cette audience a pour but de traiter deux (2) dossiers portant l’un sur la prestation de serment des Magistrats du Siège et l’autre sur la prestation de serment des Avocats Généraux près la Cour des Comptes. C’était en présence du Procureur Général, M. Hassane Hodi.

 

Ils sont au total treize (13) magistrats du Siège dont deux (2) présidents de Chambre, Onze (11) Conseillers et trois (3) Avocats Généraux qui ont prêté serment avant d’être renvoyés à l’exercice de leur fonction. Il s’agit des présidents des Chambres : M. Oumarou Magagi Tanko et Hamidou Salifou Kané ; des Conseillers : Chaibou Yahaya, Sina Tahirou, Moha Moussa, Hamidou Kimba Moussa, Yérima Bako Issoufou, Maman Amadou Abdoulkader, Abdou Razak Tinni, Laouali Fatchima Mahamane Santy, Marou Seyni Amina Sambérou, Na-Allah Gouzaé Aicha et Bachirou Barkatoulaye Amadou et enfin des avocats généraux Oumarou Issaka, Hima Amadou Moussa et Ranao Maiguéro Ibrahim. Toutes ces personnalités ont été nommées par décret du Président de la République, pris en conseil de la Magistrature.

La prestation du serment a été précédée des réquisitions du Procureur Général. Dans son réquisitoire, le  Procureur Général, M. Hassane Hodi a rappelé le caractère légal et obligatoire de ladite cérémonie, notamment, l’article 14 alinéa 2 et l’article 16 de la loi organique N°2012-08 du 26 mars 2012 régissant la Cour des Comptes, déterminant les attributions, la composition, l’organisation et le fonctionnement de la Cour qui font respectivement obligation aux présidents des chambres, au conseillers et aux avocats généraux nommés près cette Cour, de prêter serment en audience publique solennelle sous la présidence du Premier président de la Cour, avant de prendre fonction. La formule consacrée pour le serment consiste à  « jurer devant Dieu et devant les hommes de bien et fidèlement remplir la fonction dont vous êtes investi, de l’exercer en toute impartialité dans le respect de la Constitution et des lois et règlements en vigueur, de garder le secret des délibérés et des votes auxquels vous pouvez être appelés à participer, de ne prendre aucune position publique ou privée sur les questions relevant de la compétence de la Cour et de vous conduire en tout comme de dignes et loyaux magistrats ».

Après ce serment le Premier Président de la Cour, et le Procureur Général, ont prodigué des conseils aux nouveaux membres de la Cour. « La fonction de magistrat à la Cour des Comptes est noble mais très exigeante : d’abord noble parce que vous et nous avons eu la chance d’être hissés au sommet de la hiérarchie judiciaire, ce qui est en soi un grand privilège et un honneur. Ensuite, la fonction est exigeante parce qu’être le gardien de l’ordre public financier est une lourde responsabilité. Pour ces deux raisons, nous voudrions toujours être des serviteurs fidèles, aimer la justice, c’est-à-dire fournir des efforts pour être des serviteurs de la loi, serviteur du peuple et non ceux qui se servent de leur fonction pour asservir et ou desservir», a dit le Premier président de la Cour, avant d’appeler les nouveaux membres de la Cour à l’impartialité, à la transparence, à l’objectivité, à la discipline, à la loyauté et à  la dignité, conformément à l’éthique et à la déontologie de la fonction dont ils sont investis.

 

Ali Maman  (onep)