Visite du Président de la République, Chef d’Etat dans la région de Diffa : Soutien et solidarité de la nation aux populations sinistrées par les inondations, l’insécurité et la sécheresse

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou a effectué le 9 novembre dernier une mission de travail à Diffa, région dont certaines zones sont confrontées depuis 2015 aux attaques terroristes de la secte Boko Haram. Les populations de la région de Diffa vivent également ces derniers temps les conséquences du débordement des eaux de la Komadougou Yobé ayant engendré d’énormes dégâts matériels, avec son lot de personnes sinistrées. S’ajoute également à cette situation, la sècheresse qui a touché le Nord de la région particulièrement, affectant la population pastorale. Le Chef de l’Etat s’est rendu à Diffa afin de réconforter d’une part, les agents des Forces de Défense et de Sécurité pour le travail remarquable qu’ils sont en train de mener avec professionnalisme, courage et engagement pour la sécurité de notre pays, et d’autre part exprimer la solidarité et le soutien de la nation et de son gouvernement aux populations de Diffa.

 

C’était précisément à 9 heures 35 minutes, heures locales  que l’avion présidentiel le Mont Greboun transportant le Chef de l’Etat a atterri à l’aéroport de Diffa. A sa descente d’avion, SE Issoufou Mahamadou a été accueilli par le gouverneur de la Région de Diffa, M. Issa Lemine avant de recevoir les honneurs militaires, puis d’être salué par des membres du gouvernement et les responsables des Forces de défense et de sécurité (FDS).

Le Chef de l’Etat qu’accompagne une forte délégation s’est ensuite rendu à la Zone de Défense N°5 où il s’est adressé aux  éléments des FDS à la Place d’Arme du 51e Bataillon Spécial d’Intervention. A cette occasion, SE Issoufou Mahamadou a rendu un hommage aux FDS qui se battent jusqu’au sacrifice ultime en vue d’assurer la sécurité de notre cher pays. (Lire, en page 3, l’intégralité du discours prononcé par le Chef de l’Etat devant les FDS).

Le Chef de l’Etat s’est ensuite entretenu avec les femmes des agents des FDS qui étaient venues lui apporter leur soutien pour son dynamisme, et son pragmatisme pour le développement de notre pays à travers les différents secteurs comme celui de la sécurité, des infrastructures, de l’économie, du commerce, etc. A cette occasion, le Chef de l’Etat a remis une enveloppe contenant une somme de cinq millions aux femmes des FDS.

 

Environs 21 milliards de dégâts provoqués par les inondations

 

Après la rencontre avec les FDS, le Chef de l’Etat a pris la route principale menant à N’guigmi afin de visiter le chef-lieu de la commune de Gueskerou inondée par les eaux de la Komadougou Yobé. De Diffa à Gueskerou en passant par les villages de Kankouri, Djalori N’Garoua Koura, Garin Dogo, Madou Kourodi, Elhadji Mairi, Malam Boulori, sur une distance de 30 kilomètres, les populations étaient sorties massivement tout au long de la route pour ovationner le Chef de l’Etat et la forte délégation qui l’accompagne. À Geskerou,  le Chef de l’Etat a constaté la situation dans laquelle vivent les populations ayant quitté leur localité  pour s’installer sous  des hangars de fortune, et des bâches abandonnant le chef -lieu de la commune de Gueskerou est complètement envahie par les eaux en furie de la Komadougou qui ont tout emporté laissant les populations dans la précarité.

A l’issue de sa visite, le Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou a d’abord noté que la région de Diffa traverse, de manière générale, une situation très difficile. En effet, il a souligné que les populations font face à cette situation avec beaucoup de courage et de dignité. Elle est précise-t-il, caractérisée par la terreur que tente de propager la secte de Boko Haram. Elle est aussi caractérisée par les inondations ayant touché les communes de Mainé-Soroa, Diffa, Chetimari, et Gueskerou. Parlant du cas spécifique à Gueskerou, le Chef de l’Etat a noté que ce village a pratiquement disparu suite au débordement des eaux contraignant les populations à s’installer tout au long de la route principale menant de Diffa à Nguigmi.

Pour ce qui est du Nord Diffa, SE Issoufou Mahamadou a déclaré que les populations de cette partie de la région en particulier les populations pastorales, sont fragilisées par la sécheresse. Le Président de la République a, en outre, a annoncé que le gouvernement a conçu un plan d’urgence consistant à apporter une réponse appropriée aux problèmes auxquels font face les populations. Le Chef de l’Etat a, par ailleurs relevé que selon les explications fournies par le gouverneur, l’évaluation des dégâts semble s’élever à 21 milliards de FCFA. D’ores et déjà, il a été demandé de concevoir et de mettre en place un plan d’urgence de 2,5 milliards pour commencer des actions en faveur des populations sinistrées victimes des inondations, et  même celles de sècheresse. Le Président de la République a rappelé que le gouvernement conçoit chaque année un plan de soutien national. Le plan de soutien national au titre de  l’année 2019-2020 concernera aussi la région de Diffa.

 

«J’ai tenu à venir pour appuyer les populations, pour les soutenir, et marquer la solidarité du gouvernement avec ces populations dont la dignité et le courage m’impressionnent.

 

SE Issoufou a ajouté que notre pays dispose des projets régionaux, inter-régionaux et nationaux, voire internationaux intervenant dans la région de Diffa. A titre illustratif, il y a des projets internationaux concernant les pays du Bassin du Lac Tchad. Dans le cadre des différents projets, l’Etat du Niger prévoit de mobiliser 75 milliards de FCFA, pour investir non seulement dans l’irrigation pour que les populations produisent, mais aussi dans les secteurs sociaux notamment l’éducation, la santé,  l’hydraulique ainsi que dans la réalisation des infrastructures  routières en particulier les routes rurales a noté le Chef de l’Etat.  A cette occasion, SE Issoufou Mahamadou a annoncé la reprise du chantier de la route Diffa-Nguigmi, frontière avec le Tchad, la route Maïné-Soroa- Guedam. Rappelant que la fête tournante du 18 Décembre 2020 va se tenir à Diffa, l’Etat envisage à cette occasion de moderniser la ville de Diffa comme il a été fait dans les autres villes chefs-lieux des régions.

«J’ai tenu à venir pour appuyer les populations, pour les soutenir, et marquer la solidarité du gouvernement avec ces populations dont la dignité et le courage m’impressionnent. J’ai vu tout au long du chemin avec quel courage, avec quelle dignité ces populations se comportent. Malgré ces difficultés, ces populations ont le sourire. Qu’elles sachent, qu’elles ne sont pas seules, qu’elles sachent que le gouvernement restera à leurs côtés ».

Répondant à une question d’un journaliste, le Chef de l’Etat a dit être habitué à l’adversité du fait que ce n’est pas la première fois qu’il visite Diffa. « Je pense que la place d’un Chef d’Etat dans les circonstances pareilles, est d’être sur le terrain aux côtés des populations qui sont en difficulté », a conclu SE Issoufou Mahamadou.

Sur un tout autre plan, le Chef de l’Etat a présidé une réunion Extraordinaire du Conseil National de Sécurité, élargie aux membres du Conseil régional de Sécurité.

Laouali Souleymane Envoyé Spécial(onep)