A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit l’envoyé spécial de la République française

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a reçu en audience, hier,  l’envoyé spécial de la République française Ambassadeur Christophe Bigot. A sa sortie d’audience, il a indiqué qu’il s’agit pour lui d’un déplacement très important au Niger, étant entendu et bien compris que la France est très solidaire du Niger dans l’épreuve que lui imposent les forces terroristes. M. Bigot a rappelé que les armées françaises et nigériennes combattent cette menace ensemble, ajoutant que le chef de l’Etat français a eu récemment un long entretien avec le Président Issoufou à Paris.

Par son déplacement, l’ambassadeur Bigot dit avoir voulu manifester la solidarité de la France vis-à-vis du Niger et évoquer la situation  avec les autorités de ce pays dont le Premier ministre et le ministre de la sécurité afin de voir comment répondre à ce défi  sécuritaire. Il a dit avoir fait part au Premier ministre des propositions de partenariat pour la sécurité au Sahel énoncées  à Biarritz lors du sommet du G7 par M. Macron et la Chancelière allemande  Angela Merkel à travers la mobilisation internationale afin que le Niger bénéficie d’un soutien  allant bien au-delà des soutiens actuels.  Lesdites propositions sont  pour lui comme une sorte de partenariat 3S (Stabilité, Sécurité au Sahel) qui consiste à apporter un soutien plus élargi touchant la police, la gendarmerie, la garde nationale, la Justice car, a-t-il expliqué, il est essentiel que  l’Etat soit partout et que l’action de l’armée puisse être relayée par  ces différents corps. Ce partenariat en direction du sahel est un acte important qui doit se poursuivre et prendre de l’ampleur avec le concours de l’UE notamment dont il a rencontré les responsables en poste au Niger, a dit M Bigot.

Conscient que seule l’action militaire ne permettait pas de venir à bout du terrorisme, l’envoyé spécial a souligné l’importance qu’il y a à mettre l’accent sur le développement dans la lutte contre l’insécurité et le terrorisme étant donné que la France  est le premier bailleur financier du Niger en lui apportant une aide importante pour des projets structurants en direction des populations  pour un développement harmonieux. Il a annoncé la tenue de plusieurs rencontres pour faire le point de l’Alliance Sahel, faire le point de la mobilisation des donateurs afin d’être au plus près des défis pour le Sahel. L’envoyé spécial était accompagné de l’ambassadeur de France au Niger M. Alexandre Garcia.

Zabeirou Moussa(onep)