Signature du protocole de partenariat entre le Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant et Care Niger : Mutualiser les ressources et les compétences en faveur de l’autonomisation de la femme et de la jeune fille

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

La ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant (MPF/PE), Mme Elback Zeïnabou Tari Bako et le Directeur Pays de Care au Niger,  M. Ely Keita, ont procédé, lundi 18 novembre dernier dans l’après-midi, à la signature d’un protocole de partenariat, à l’Hôtel Radisson Blu. La signature de cet protocole consacre ainsi la création d’un cadre général de collaboration entre ledit Ministère et Care Niger, précisément sur les thématiques liées à l’autonomisation de la femme et de la jeune fille, le mariage précoce, la promotion du leadership et du genre.

 

Pour la ministre Mme Elback Zeïnabou Tari Bako, cet évènement est important car, il traduit l’engagement, sans faille de Care-Niger et du MPF/PE à œuvrer ensemble, pour l’amélioration des conditions de vie de la femme et des filles nigériennes. « L’objectif de ce protocole, est de créer un cadre de collaboration mais aussi de faciliter la collaboration entre les deux parties, dans les domaines de la promotion de leadership et de l’autonomisation économique de la femme. C’est conscient de ces défis à relever qu’il a été envisagé l’élaboration et la signature de ce protocole de partenariat, pour atteindre des objectifs précis en apportant des réponses spécifiques aux besoins des femmes et des filles pour leur autonomisation », a-t-elle indiqué.

Selon la ministre, ce protocole met l’accent sur l’élargissement du partenariat favorisant ainsi la mutualisation des ressources et l’efficience des interventions. Il énonce les principes, trace les grandes lignes et définit le cadre de mise en œuvre, la coordination et le suivi des actions menées, dans le cadre de l’exécution du plan d’action, que CARE et le Ministère élaboreront. Il s’alignera également, poursuit-elle, sur la Stratégie nationale d’autonomisation économique des femmes (SNAEF) mais aussi ses dispositions s’appliqueront à l’ensemble des initiatives de promotion socio-économiques des femmes. Mme Elback Zeïnabou Tari Bako a ajouté que dans le cadre de la SNAEF, le MPF/PE a mis en place, en juillet dernier, un cadre de concertation des intervenants, en matière d’autonomisation des femmes.

Ce cadre permettra, sans nul doute, de mobiliser toutes les ressources disponibles et de travailler en synergie, pour l’autonomisation des femmes et des filles au Niger. « J’ose espérer que la présente signature de partenariat, permettra d’atteindre les objectifs visés par nos deux structures et contribuera davantage à améliorer les conditions de vie des femmes et des filles du Niger. J’invite, enfin les autres partenaires à suivre l’exemple de Care-Niger », a lancé la ministre de la PF/PE.

Quant à M. Ely Keita, il a indiqué que depuis son accord de siège avec le Niger, il y a 45 ans, CARE concentre son travail à l’endroit des personnes chroniquement vulnérables, notamment les femmes, les filles, les jeunes hommes et les enfants de 0 à 5 ans. Evoquant les objectifs spécifiques dudit partenariat, M. Keita a déclaré qu’il vise, entre autres, à appuyer l’autonomisation de la femme et de la jeune fille, à travers la mise à l’échelle des groupes d’épargne de type MMD (Mata Masu Dubara) et apparentés. « Il ambitionne aussi à mettre fin au mariage des enfants, à lutter contre les violences basées sur le genre, tout en encourageant l’éducation de la formation des femmes et de filles », a-t-il noté. Selon le Directeur Pays de Care au Niger, le programme de son Institution est bâti autour de trois pôles programmatiques pour aider à la réalisation de la vision d’impact de CARE au Niger.

« Le premier pôle est centré sur le renforcement de l’empowerment, des droits et du leadership des femmes, des jeunes et des filles, le deuxième pôle fait un focus sur le renforcement de la résilience des ménages fragiles contre les chocs naturels et socioéconomiques ainsi que la promotion de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Et le troisième pôle, relatif à l’assistance humanitaire est mis en place pour prendre en charge, avec une plus grande qualité la préparation et la réponse aux crises humanitaires devenues quasi-récurrentes dans le contexte du Niger », a cité M. Keita. Au vu de ces actions, déployées depuis plusieurs années, estime-t-il, CARE au Niger poursuit sa volonté de s’associer aux missions de promotion de la femme dévolues au MPF/PE, qui cherche à enrayer les pesanteurs et/ou obstacles socio-culturels, économiques et

politiques, à travers l’autonomisation économique, sociale et politique des femmes et à l’égalité du genre.

« Je fonde l’espoir qu’avec la collaboration du Ministère en charge de la promotion de la femme et de la protection de l’enfant et celle des toutes les parties prenantes, nous parviendrons à faire de ce protocole de partenariat un modèle de participation, de succès et de développement social », a conclu M. Ely Keita.

 

Mahamadou Diallo(onep)