Cérémonie du lancement du concept «Pacte Eco Citoyen Niger» : Un engagement citoyen pour la protection et la promotion d’un environnement sain

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, M. Almoustapha Garba a présidé, le 1er décembre dernier dans l’enceinte de l’espace « Bosquet des Nations » sis à Banifondou, Niamey, la cérémonie du lancement du concept «Pacte Eco Citoyen Niger ». Cette activité est organisée par l’Organisation pour un Environnement et le Développement Durable (OEDD) présidée par l’ancien ministre de l’Intérieur M. Idi Ango Omar. La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités et des élèves de plusieurs établissements scolaires de Niamey engagés dans la lutte contre la pollution et la dégradation de l’environnement.

 

Le Concept « Pacte Eco Citoyen Niger » est un processus et ou une campagne de mobilisation, de conscientisation et de sensibilisation de la population sur le changement climatique, sur ses conséquences et pour inviter cette population à apporter sa contribution pour un changement positif de comportement en faveur de l’environnement. L’objectif de cette initiative est de contribuer à l’amélioration du bien-être des populations. C’est ce qui explique le choix du thème « pour notre bien-être et celui des générations futures adhérons ».

Ainsi, dans le discours du lancement de cette initiative, le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable a invité toute la population, surtout la jeune génération, à adopter un comportement éco-citoyen par la pratique et la consolidation des bonnes habitudes en matière d’environnement et d’amélioration de notre cadre de vie. M. Almoustapha Garba a rappelé que toutes les conséquences liées au changement climatique sont dues à la mauvaise gestion des déchets urbains. Il a salué cette initiative de l’OEDD qui vise à promouvoir un développement social, conformément aux vœux et à la volonté des plus hautes autorités nigériennes. Il a profité de cette occasion pour réitérer la disponibilité, l’engagement et l’accompagnement de son département ministériel pour la réussite de cette opération.

Pour sa part, le Président de l’organisation, M. Idi Ango Omar s’est réjoui de l’engagement citoyen traduit par cette mobilisation et de la présence de toutes les différentes personnalités ayant effectué le déplacement du Bosquet des Nations pour cette cérémonie. Expliquant le concept de « Pacte Eco Citoyen Niger », il a souligné que c’est un engagement auquel le citoyen souscrit volontairement pour adopter des gestes et des comportements quotidiens responsables afin de réduire sinon éliminer les déchets, les pollutions et nuisances de toutes sortes, protéger et mieux gérer l’environnement. «Son objectif est de contribuer à un Niger plus propre, plus sain, à un cadre de vie amélioré et à de meilleures conditions de vie dans nos villes et villages », a-t-il ajouté. Justifiant cette initiative, M. Idi Anga Omar a dit que « le destin de toute nation est plus une question de choix que de chance. Il est la résultante des efforts concomitants et systématiques de l’Etat, de la société et des individus. Il n’est ni raisonnable, ni réaliste de laisser l’Etat tout seul trouver toutes les solutions et tout faire à notre place. Il nous faut apporter notre contribution. La société doit savoir, elle doit comprendre et elle doit s’engager aux côtés de l’Etat ».

Expliquant ce processus, le Président de l’OEDD a souligné qu’il s’agit d’un engagement qui est traduit à travers les adhésions qui se feront par la signature dans les registres du Pacte et en ligne. Il a souligné que son Organisation entreprendra une campagne d’information sur les différents endroits où les registres seront disponibles pour accueillir l’adhésion des citoyennes et citoyens. Dans le cadre de cette initiative l’OEDD en collaboration avec le Ministère de l’Environnement et la Délégation Spéciale de la Ville de  Niamey, s’est engagée à réhabiliter et à mettre en valeur le Bosquet des Nations Unies pour en faire une infrastructure au bénéfice des populations riveraines et de tout Niamey par les fonctions qu’il jouera : éducation environnementale, détente et récréation, valorisation écologique et esthétique, formation aux emplois verts, promotion du sport et plein air.

Présent à la cérémonie, le Gouverneur de la Région de Niamey, M. Issaka Hassan Karanta, a dans son intervention salué cette initiative et encouragé les promoteurs. Il a aussi exprimé la volonté et la disponibilité de la Région de Niamey pour accompagner le processus. La cérémonie a été immortalisée par la signature du pacte par plusieurs personnalités et le public présents traduisant ainsi leur adhésion à la campagne.

Il faut retenir que le Pacte Eco Citoyen comporte 14 engagements : exécuter des actions de salubrité et d’assainissement en tous lieux publics et privés ; traiter les gites larvaires qui favorisent la pollution des moustiques dans les domiciles et les quartiers ; s’abstenir de jeter tout déchet sur la voie publique en marchant ou en voiture ; abandonner l’utilisation des emballages plastiques ; collecter dans les domiciles et les lieux publics les ordures et détritus dans des poubelles y compris lors des manifestations et de la tenue des marchés quotidiens et hebdomadaires ; veiller à l’évacuation des déchets vers des décharges publiques aménagées ; éviter de cracher, d’uriner et de déféquer dans les rues, les voies et lieux publics ; adopter des réflexes d’économie d’énergie et d’eau ; promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables ; planter et entretenir au moins deux arbres par an et ne jamais abattre un arbre sans le remplacer ; éviter le gaspillage du papier ; minimiser les nuisances sonores et olfactives ainsi que le rejet des fumées des véhicules ; œuvrer par l’exemple et la sensibilisation pour que de plus en plus de nigériennes et de nigériens adhèrent au présent pacte et enfin s’auto-évaluer de manière périodique sur la mise en œuvre du pacte.

 

Ali Maman(onep)