Audiences du Président de la République : SEM. Issoufou Mahamadou s’est entretenu avec le Vice-Président Afrique de la Banque Mondiale et la Directrice Générale du FMI

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, s’est entretenu, le lundi 2 décembre 2019, à Dakar, successivement avec le Vice-Président Afrique de la Banque Mondiale (BM) M. Hafez Ghanem et la Directrice Générale du Fonds Monétaire International (FMI) Mme Kristalina Georgieva.

A l’issue de l’entretien, M. Ghanem a dit avoir évoqué avec le Chef de l’Etat le Programme de la Banque Mondiale au Niger, notamment le financement de cette institution dans les secteurs prioritaires pour le Niger dont l’énergie et l’eau.

«Nous avons discuté des  programmes routiers, car le transport est très important pour le développement économique », a-t-il indiqué. « Le Président nous a demandé de financer des tronçons de route. Nous sommes en train de préparer  ces financements », a-t-il précisé.

M. Ghanem a affirmé que la BM a augmenté son soutien au Niger au cours de ces trois dernières années, et qu’elle continuera à le faire, surtout dans les secteurs qui sont très importants : le capital humain, l’éducation, la santé, l’eau et l’assainissement, l’énergie et les transports.

Pour sa part, la Directrice Générale du FMI a indiqué avoir abordé avec le Président de la République tous les points importants notamment «les efforts consentis par le Niger pour gérer ses finances de manière responsable en accroissant autant que faire se peut la pression fiscale et surtout en affectant les ressources fiscales aux point prioritaires que sont l’’éducation, la santé et les infrastructures.»

«Nous avons également évoqué les grandes difficultés que rencontre le pays en matière de sécurité et le poids que cela entraine sur le plan budgétaire », a-t-elle ajouté.

« Le FMI est sur le point de de compléter sa 5ème revue du Niger dans les jours à venir et nous devons nous assurer que nous dispensons les meilleurs conseils possibles au Niger pour qu’il parvienne à lutter de manière efficace contre la pauvreté mais également pour le développement économique du pays, pour la croissance et la création d’emplois», a souligné Mme Kristalina Georgieva.

«Nous avons également évoqué le choc climatique considérable sur les affaires du Niger. C’est un facteur très important. Nous allons voir, avec les autorités du Niger, comment mettre la meilleure stratégie possible  pour renforcer la résilience du pays face à ce choc climatique »,  a-t-elle noté.

« Je connais le Président Issoufou Mahamadou depuis de nombreuses années. J’ai eu l’occasion de travailler avec lui quand j’étais à la Commission Européenne et à la Banque Mondiale. Je voudrais exprimer ici mon plus grand respect au Président de la République du Niger et au Gouvernement qui assurent au mieux la gestion du pays dans l’intérêt des populations », a-t-elle affirmé.

 

Abdourahmane Alilou AP /PRN