Séances de sensibilisation et de dépistage gratuits de l’hypertension artérielle et du diabète à Niamey : Permettre aux populations de connaitre leur statut

Dossier
Spread the love

Sharing is caring!

 

A l’occasion de la journée mondiale du diabète célébrée le 14 novembre dernier, le ministère de la Santé Publique, en collaboration avec l’ONG Forum Santé Niger (FORSANI), l’ONG Labizey Hallassa et l’ONG SOS diabétiques Niger, ont organisé des séances de sensibilisation et de dépistage gratuit de l’hypertension artérielle et du diabète à Niamey et à l’intérieur du pays. L’objectif de ces séances de dépistage est de mieux faire connaitre le diabète au public, sa prise en charge et surtout les moyens de le prévenir. Plusieurs sites ont été aménagés pour permettre à la population de se faire dépister en fonction de leur localité.

Sur un des sites, à savoir le site de l’Institut de Santé Publique (ISP), aménagé par FORSANI, une équipe de médecins s’est installée sous un hangar pour  faire la prise de la glycémie, du poids et  le contrôle de la  tension artérielle aux étudiants dudit institut. Avant le dépistage en tant que tel, des fiches sont d’abord remplies par les agents avec des informations les concernant  pour permettre un suivi au besoin. « De nombreuses personnes ont un diabète qu’ils ignorent ; pourtant, il est important de dépister le diabète et de contrôler sa tension, avant que ne surviennent des complications », a déclaré Dr Nouhou Omar, membre de l’ONG FORSANI. Il a indiqué que  l’ONG Forum Santé Niger  dispose de 10 sites de dépistages  dans la ville de Niamey et 25 sites à l’intérieur du Niger et l’objectif est de dépister la population afin de détecter les patients méconnus,  les nouveaux cas. « Nous avons dépisté 300 voire 400 personnes déjà, et parmi eux, des nouveaux cas ont été détectés et référés vers des spécialistes », a-t-il dit.

Sur un autre site,  à côté de la pharmacie Gobi, en face du CEG 14 (koirakano), un hangar a été aménagé par l’ONG Labizey Hallassa (lutte pour le bien-être des populations). Selon Dr Seydou Harakoye Mohamed, nutritionniste et promoteur de la pharmacie  Gobi, le diabète est une maladie chronique caractérisée par un taux de sucre élevé dans le sang. Pour lui, cette journée est l’occasion de faire  des actions de sensibilisation sur ces maladies qui prennent de l’ampleur. C’est aussi l’occasion de sensibiliser les malades, pour qu’ils prennent soin de leur état  de santé, à travers des conseils nutritionnels qui  leur permettront de se former  afin de servir de relais. « Nous connaissons les problèmes liés à ces maladies qui peuvent aller de l’amputation aux  accidents cardio-vasculaires jusqu’ à la cécité», a-t-il affirmé. Il a expliqué que lorsqu’une personne est diabétique, elle l’est pour tout le monde. «  Apprendre à se prendre en charge, c’est aussi apprendre à prendre les autres en charge », a-t-il ajouté. Sur ce site, environ 160 personnes ont été dépistées et selon le docteur Mohamed,  plusieurs nouveaux cas ont été détectés.  « Lorsque nous détectons un nouveau cas, nous attirons l’attention de la personne et donnons des conseils sur son comportement du point de vue hygiéno-diététique et aussi nous conseillons à la personne d’aller consulter un spécialiste afin de prendre en charge rapidement la maladie. Il est vrai qu’aujourd’hui, avec des mesures hygiéno-diététiques, on peut réduire la glycémie  mais à un certain stade, il faut des médicaments », a-t-il expliqué.

S’agissant des populations riveraines, ces  séances de dépistages et de sensibilisations sont tout à leur avantage, comme l’a dit M. Hassane, âgé de 43 ans, venu sur le site de Labizey Hallassa à koirakano. « C’est dans notre intérêt de nous faire dépister régulièrement car être sûr de sa situation est déjà un pas vers la prévention de la maladie ». Mme Soumaila Hadiza et ses amies rencontrées sur le même site ont salué l’initiative de cette ONG qui leur a permis de contrôler leur glycémie, leur poids et leur tension artérielle, et de recevoir  des conseils  sur  la prévention du diabète grâce à une hygiène diététique.

Aminatou Seydou Harouna(onep)