Miracles économiques dans la Province du Fujian

Dossier
Spread the love

Sharing is caring!

 

Aussi après le meeting de Nanchang dans la province du Jiangxi, l’équipe des medias africains mit le cap sur Fuzou et Ningde dans la province du Fujian pour avoir une idée du travail abattu depuis les années 80 pour hisser la dernière région pauvre de Chine aux rangs des dix provinces les plus riches de Chine. Une épopée qui a pour père un certain Xi Jinping à l’époque, haut fonctionnaire et gouverneur dans ladite province. Région maritime séparée de Taiwan par le golfe de Formose, la Province est parsemée de fleuves côtiers ainsi que d’autres cours d’eau et vallées généreuses. Mais jusqu’aux années 80, elle recelait les populations les plus pauvres du continent chinois. Pourtant le miracle économique a opéré partout en Chine laissant sur le carreau des poches comme la Préfecture de Ningdé dans la Province de Fujian, jusqu’à ce qu’un jour débarqua l’homme providentiel. Haut fonctionnaire, Xi Jinping constata que les choses peuvent changer : A force de volonté “ on peut faire s’envoler l’oision le plus faible” et  à force de persévérance “la goutte d’eau peut percer la roche”. C’est ainsi qu’il retroussa ses manches, prit la tête des cadres de la préfecture pour faire changer les choses. De là et des résultats qui s’en sont suivis partit l’épopée de celui qui a sorti la Province de Fujian de l’ornière et en qui le parti communiste et le peuple ont très vite perçu l’étoffe d’un grand dirigeant. Sous sa direction tout le potentiel que présente la province a été mis en valeur et développé au service des populations. Le changement le plus spectaculaire a été celui des communautés des pêcheurs vivant toute l’année entassés sur des jonques traditionnelles chinoises dans une vie d’errance sur les cours d’eau. Des projets de développement en productions piscicoles et en productions de fruits de mer et de développement de fermes marines leur ont permis de mettre enfin pied à terre et de vivre autrement par la force de leur travail. Devenu plus tard Gouverneur de toute la Province, Xi Jinping laissa une entité aujourd’hui parmi les plus riches de Chine. Avec des grandes industries et de pointes dans des domaines comme la fabrication des batteries au lithium pour voitures et engins électriques, l’ingénierie de la construction civile, le génie numerique, les industries portuaires et navales. Des prestigieuses universités comme celle agricole de Fuzhou mènent des recherches de pointe. C’est d’ailleurs dans cette université que le Professeur Lin Zhanxi a mis au point une plante  miraculeuse fruit du croisement entre un champignon et un végétal appelé « JUNCAO ». Le juncao risque d’être dans les prochaines décennies la plante miracle pour la lutte contre la désertification ainsi que dans l’alimentation humaine et animale. Beaucoup de pays africains ayant flairé le potentiel du Juncao ont envoyé leurs étudiants à l’Université agricole de Fuzhou. Bref, un atout qui, au-delà du développement local, sert aujourd’hui et servira, à partir de cette « Province porte de la Chine » les ambitions de ce vaste pays dans l’initiative la Ceinture et la route dans une vision de partage de la croissance économique avec le reste du monde.

 

 

 

Par Mahaman Bako, Envoyé special(onep)