Ouverture, hier à Djibouti, du 3ème Forum Mondial sur l’éducation inclusive et équilibrée : «Nous voulons une éducation adaptée à nos besoins, conforme à nos valeurs et aux aspirations de nos populations», déclare SE. Brigi Rafini

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le 3ème Forum mondial sur l’éducation inclusive et équilibrée a débuté ses travaux, hier à Djibouti, capitale de l’Etat du même sous la présidence de SE. Ismaäl Omar Guélé, Président du pays et présence de plusieurs personnalités et invités de marques parmi lesquels le Premier ministre SE Brigi Rafini, représentant le Président Issoufou. Dans son intervention au forum, le Premier ministre a exprimé l’attachement du Niger à une éducation inclusive, gage, dit-il d’un développement durable. «Nous voulons une éducation adaptée à nos besoins, conforme à nos valeurs et aux aspirations de nos populations», déclare SE. Brigi Rafini.

 

Organisé conjointement par le gouvernement djiboutien et l’Ong Education Relief Fundation (ERF), ce forum regroupe des représentants des pouvoirs publics ; des institutions de recherches et une diversité d’acteurs intervenant dans le domaine de l’éducation. Il s’inscrit dans la dynamique de l’Ong ERF qui, se bat contre les modèles d’éducation toujours érigés en exemples. ERF prône la promotion d’une éducation inclusive et équilibrée qui s’appuie sur l’inter-culturalité, la globalisation, le dialectisme et la contextualité.

Dans son discours à la tribune du Forum, le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini a exprimé le regret du Chef de l’Etat SE. Issoufou Mahamadou, de n’avoir pas pu assister à cette rencontre en raison de son agenda. «Mais, malgré ces impératifs de l’agenda présidentiel, le Niger ne saurait manquer ce rendez-vous de Djibouti en raison de l’importance que nous accordons la question de l’éducation, parce que nous sommes convaincus de ce que l’éducation constitue la base du développement que nous recherchons tous pour nos pays», a tenu à relever le Chef du gouvernement, tout en exprimant sa gratitude aux autorités et au peuple djiboutien pour l’accueil chaleureux réservé à lui et à sa délégation.

Le Premier ministre a ensuite salué les organisateurs de ce forum pour la pertinence de leur choix, car dit-il, sans une éducation inclusive et équilibrée, il n’ya point de développement. «C’est pourquoi, le Niger souscrit à ces initiatives», ajoute-t-il, soulignant la nécessité pour nos Etats de mettre l’accent sur l’équité et l’inclusivité dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs programmes éducatifs. «Au Niger, nous estimons que l’éducation doit être hollistique, adaptée à nos besoins, conforme à nos valeurs et aux aspirations de nos populations», a déclaré SE. Brigi Rafini. Il s’agit en somme de prendre véritablement en main l’avenir de nos pays à travers une éducation de qualité, inclusive. Se. Brigi Rafini, a enfin exprimé la disponibilité du Niger à partager, au cours de ce forum, toutes les expériences qu’il a vécues en matière d’éducation.

Siradji Sanda(onep)