Signature d’un accord de partenariat entre le Ministère de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes et le PAM : Pour une synergie d’actions face aux risques et catastrophes

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, M. Magagi Laouan et le représentant directeur Pays du Programme Alimentaire Mondial (PAM), M. Sory Ouane, ont procédé hier dans la salle de réunion dudit Ministère, à la signature d’un accord de partenariat technique et financier. Cet accord vise à réaffirmer, formaliser et cadrer une collaboration déjà existante et solide entre les deux institutions. Il permettra aussi de renforcer les capacités du Ministère dans le développement et la mise en œuvre de la politique et d’un plan humanitaire et de gestion des catastrophes au Niger

Selon le ministre en charge de l’Action Humanitaire plus de 80% des populations nigériennes vivent de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de la sylviculture. Or, toutes ces activités sont sujettes ces dernières décennies aux aléas climatiques aggravées par le changement et la viabilité climatiques. Aussi, les conséquences qui découlent de ces catastrophes se traduisent par une décapitalisation, une perte croissante de biens et une baisse de la capacité productive et du pouvoir d’achat des ménages. Ce qui expose chaque année plus de 1,5million de personnes à l’insécurité alimentaire. D’après le ministre Laouan, en moyenne 170milliards de FCFA sont investis chaque année pour faire face à cette situation à travers l’Initiative 3N «les Nigériens Nourrissent les Nigériens», et le Plan de Soutien aux vulnérables.

Le ministre en charge de l‘Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes a ainsi souligné que ce partenariat a, entre autres objectifs de renforcer les capacités dut Ministère en matière d’alertes précoces et de suivi des réponses par l’utilisation des technologies appropriées et en matière de réponse rapides aux catastrophes , de contribuer au renforcement du plan de prévention des risques ; de renforcer les capacités du Ministère sur la mobilisation des partenaires et des ressources nécessaires pour des actions rapides face aux catastrophes, de rendre fonctionnel le dispositif de suivi-évaluation du Ministère ; de contribuer à opérationnaliser la mise en œuvre du nexus dans les zones prioritaires ; de renforcer le cadre de coordination de l’action humanitaire et de la gestion des catastrophes.

«Le Conseil d’Administration du PAM vient d’approuver notre plan stratégique pays pour la période 2020-2024, ce plan a été élaboré avec le Gouvernement du Niger et les partenaires selon un processus de consultations à tous les niveaux» a annoncé le représentant directeur pays du PAM au Niger. M. Sory Ouane a indiqué que ce plan stratégique 2020-2024 d’un coût d’un peu plus d’un milliard de dollars américains sur 5 ans, cible plus de 5,5 millions de personnes vulnérables et s’articule autour de deux piliers majeurs à savoir la réponse aux urgences (partout où nécessaire, incluant quand les conditions le permettent une approche promouvant un redressement rapide et des solutions plus durables) ; le renforcement de la résilience des populations vulnérables aux chocs climatiques pour la sécurité alimentaire et la nutrition, selon une approche intégrée, multipartenaires, multisectorielle et pluriannuelle. «En 2020 nous estimons que nos opérations d’urgence cibleront environ 1,6 millions de personnes affectées par les crises et catastrophes, qu’elles soient d’origines climatiques ou humaines. Nous espérons que les ressources qui restent à mobiliser avec le soutien du gouvernement seront à la hauteur de ce défi» a conclu M. Sory Ouane.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)