Le Ministère de la Justice reçoit du matériel au profit de l’ANAJJ : Mieux outiller la chaine de l’assistance juridique et judiciaire

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Marou Amadou, a réceptionné hier matin un important lot de matériels offert par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à notre pays au Profit de l’Agence Nationale de l’Assistance Juridique et Judiciaire (ANAJJ). Le matériel, d’une valeur de 120 millions de FCFA, est composé d’appareils informatiques à savoir les ordinateurs et accessoires, les photocopieurs, les imprimantes en couleurs, les caméras numériques et des consommables informatiques, et des mobiliers de bureau, notamment les tables, les fauteuils, les armoires métalliques et les chaises. Notons que ce matériel permettra d’équiper la direction générale de l’ANAJJ ainsi que les tribunaux de Grande Instance  et les bureaux locaux d’Assistance Juridique et Judicaire de Diffa, Maradi, Niamey, Tahoua, Tillabéry et Zinder.

En prenant la parole à cette occasion, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Marou Amadou, a d’abord rappelé que ce don fait suite à une série d’activités entièrement financées par le PNUD à travers des séances de sensibilisation et de renforcement des capacités de tous les acteurs  intervenant dans la chaine de l’assistance juridique et judiciaire. A cela s’ajoute la mise à la disposition  de l’ANAJJ de dix volontaires des Nations Unies Nationaux (VNUN) afin de renforcer les dix bureau locaux d’assistance juridique et judiciaire pour une durée d’un an, a-t-il confié.

En effet, il a rappelé que ces multiples appuis, qui s’inscrivent dans le volet amélioration de l’Accès à la Justice du Programme d’Appui à la promotion de la bonne gouvernance Judicaire et Electorale au Niger (PAJE), sont la réponse aux recommandations formulées à l’issue de la mission conjointe PNUD-ANAJJ de diagnostic des dix bureaux d’assistance juridique et judiciaire en vue de leur redynamisation, réalisée du 4 au 13 mars 2019. Selon lui, ces appuis témoignent également de l’excellence des relations de partenariat entre le PNUD et le Ministère de la Justice, et contribueront  à la réalisation de l’accès au droit et à la justice au Niger comme objectif majeur de la construction de l’Etat de droit dans notre pays. Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux,

Marou Amadou, a par ailleurs souligné que dans le cadre du PAJE, l’ANAJJ et le PNUD ont élaboré un plan d’actions triennal 2019-2021. Au nombre de ces actions phares, il a cité entre autres la mise en place d’une base des données, la création de cliniques juridiques, la sensibilisation des populations sur les violences basées sur le genre, la facilitation de l’accès à la justice à travers des caravanes de défense en relation avec le barreau, les campagnes foraines d’établissement de pièces d’état civil au profit des enfants de 0 à 16 ans et de sensibilisation à leur conservation, la vulgarisation des textes sur le dispositif nigérien d’assistance juridique et judicaire.

Auparavant, la représentante résidente du PNUD au Niger, Diana Louise

Ofwona, a rappelé que de 2006 à nos jours, le PNUD a appuyé le Ministère de la Justice à travers plusieurs projets dont celui d’appui à l’amélioration de l’accès à la justice et à la promotion des droits de l’homme qui a produit des résultats ayant permis, entres autres, d’assurer une assistance juridique et judiciaire gratuite aux justiciables au niveau des tribunaux, des bureaux locaux de l’ANAJJ et des cliniques juridiques de l’ANDDH à travers l’animation des VNU Juristes Animateurs ; la mise en place de l’ANAJJ pour assurer la continuité des services gratuits de défense aux populations vulnérables ; la mise en place et l’opérationnalisation du comité interministériel chargé de la rédaction  des rapports du Niger aux organes des traités, ce qui a permis au pays de se mettre à jour dans la transmission des rapports ; l’élaboration et la validation du Rapport d’Examen Périodique Universel (EPU) et la mise en œuvre de recommandations. Le PNUD se réjouit des impacts réels et positifs de ses appuis sur les différentes réformes entreprises par le Ministère de la Justice, notamment en matière judiciaire et de protection des droits de l’homme prônées par les Nations Unies, a-t-elle conclu.

Ajoutons aussi que le ministre de la Justice, Gardes de Sceaux, qu’accompagne la représentante résidente du PNUD au Niger, a visité les locaux de l’ANAJJ avant de procéder à la  réception officielle du matériel objet de la présente cérémonie.

 

Laouali Souleymane(onep)