Formation des médecins et paramédicaux dans le domaine de la médecine du sport : Pour une meilleure sécurisation des pratiquants des sports

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le Secrétaire général du Ministère de la Jeunesse et des Sports M. Laouali Abdou a présidé, hier matin au Stade Général Seyni Kountché de Niamey, la cérémonie d’ouverture d’une session de formation à l’attention des médecins et paramédicaux dans le domaine de la médecine du sport. C’est le Secrétaire général du Ministère de la Jeunesse et des Sports M. Laouali Abdou qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux.

Organisée par la direction de la médecine du sport, cette session est destinée aux médecins et paramédicaux de la communauté urbaine de Niamey intervenant dans le domaine du sport plus précisément ceux qui travaillent au service des fédérations sportives.

Il s’agit à travers la formation d’outiller les soigneurs des fédérations sportives d’instruments leur permettant d’assurer les premiers soins aux sportifs sur le terrain. Les thématiques  qui sont abordées au cours de cette session de formation sont entre autres la réanimation cardio-respiratoire, les premiers soins sur un terrain de sport, les lésions musculaires, les traumatismes du genou, les traumatismes de la cheville, les périostites, les pubalgies du footballeur, les luxations de l’épaule, l’hygiène et l’alimentation du sportif, le dopage en milieu sportif.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le Secrétaire général du Ministère de la Jeunesse et des Sports M. Laouali Abdou a indiqué que les valeurs d’ordre  économique, éthique, esthétique, pédagogique, sanitaire et politique qu’il véhicule, le sport est un véritable moyen d’affirmation de l’identité nationale et de la lutte contre la pauvreté. «Il est aussi un puissant levier de mobilisation et un cade de renforcement de l’unité nationale, de la cohésion sociale et de développement de la fraternité entre le peuple» a-t-il ajouté avant de rassurer que la sécurisation des pratiquants du sport doit être assurée et encouragée à tous les niveaux. En effet, M. Laouali Abdou a noté que les premiers secours représentent l’ensemble des techniques d’aide apportées aux personnes victimes d’un accident, d’un problème de santé ou d’un problème social compromettant à court terme leur état de santé.

Le directeur de la médecine sportive Dr Tchiouaké Adamou a souligné que la formation qui a débuté avec la phase de la communauté urbaine de Niamey va se poursuivre avec les autres régions à travers trois axes. Il a notifié que la prochaine étape va concerner l’axe Tillabéry- Dosso, ensuite l’axe Tahoua-Agadez, et enfin l’axe Maradi-Zinder-Diffa. Il a par ailleurs confié que la formation est animée par le directeur de la médecine du sport Dr Tchiouaké Adamou, Dr Souleymane Karadji du SAMU Niamey, M. Alio Issoufou qui est expert en dopage.

 

Laouali Souleymane(onep)