Lancement des activités du Rassemblement des Citoyens pour le République (RCPR-As-Salam) : «La création de notre parti vise, avant tout la consolidation et le renforcement de la démocratie dans notre pays», déclare M Amadou Salifou, président du parti

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le paysage politique nigérien vient de s’agrandir avec le lancement officiel des activités, hier 23 février 2020, d’un nouveau parti politique. Il s’agit du Rassemblement des Citoyens pour le République (RCPR-As-Salam), qui vient d’être porté sur les fonds baptismaux. C’est une Académie des Arts martiaux de Niamey, pleine à craquer qui a accueilli cette activité, dirigée par le bureau provisoire dudit parti, présidé par M. Amadou Salifou, ancien président de l’Assemblée nationale, en présence des élus nationaux, des délégués dudit parti, en provenance des différentes régions du pays, de plusieurs responsables des partis politiques nationaux, ainsi que de nombreux autres invités. Des allocutions, des prestations culturelles, des slogans à l’honneur du parti et de ses responsables provisoires, étaient au menu de ce lancement.

C’est le président de la section dudit parti, au titre de la région de Niamey, M. Mabeye Harouna, qui a pris le premier la parole, pour souhaiter la bienvenue aux participants et se réjouir «du choix de Niamey, la capitale pour la tenue d’un ci important évènement». Par la suite, le Secrétaire Général de RCPR-As-Salam, M. Kassoum Issa (ancien SG du Syndicat national des enseignants du Niger -SNEN), a pris la parole pour faire une présentation détaillée du nouveau parti. M. Issa a aussi décliné les objectifs visés, les perspectives et les ambitions du nouveau parti. C’est fut ensuite, le tour du président du parti RCPR-As-Salam, M. Amadou Salifou, de prendre la parole, pour d’abord se réjouir de la forte mobilisation des militants, sympathisants et amis de son parti.

Le président RCPR a ensuite dénoncé et regretté les attaques terroristes, avec leurs conséquences de pertes en vies humaines, dont le Niger est victimes. Il a, par conséquent présenté ses condoléances, celles du bureau politique provisoire du RCPR-As-Salam et de tous ses militants aux familles éplorées et souhaité un prompt rétablissement aux blessés. M. Amadou Salifou a demandé aux Nigériens de prier pour le repos des âmes des disparus, qui ont consentis le sacrifice suprême pour protéger la patrie. «La création de notre parti vise, avant tout la consolidation et le renforcement de la démocratie dans notre pays. Ce choix illustre la libre expression, le libre choix et la libre participation à l’édification d’un Niger démocratique, indépendant et émergent», a justifié le président du RCPR-As-Salam.

Salifou a ensuite appelé à des élections libres, transparentes, inclusives et démocratiques. «La politique, pour nous, ne doit pas se résumer à un jeu d’échec ou de cartes. Elle n’est pas non plus juste un exercice électoral», a-t-il estimé. Selon lui, l’homme politique doit servir sa nation avec humilité, volonté, justice et considération. «Pour nous, au RCPR-As-Salam, servir la nation est une activité fondée sur la durée. C’est pourquoi, qui que l’on soit, on a besoin du soutien de toute la communauté, pour mener à bien cette activité», a-t-il estimé. Par rapport toujours aux prochaines consultations électorales, le président du RCPR-As-Salam a invité l’ensemble des Nigériens, en âge de voter, à se faire enrôler et à voter. «Se faire enrôler et voter sont des actes citoyens, qui raffermiront, à coup sûr, la crédibilité des élections, gage d’une démocratie participative et d’une paix pérenne», a lancé M. Salifou.

«Si nous avons fait le choix d’une république démocratique, c’est parce que nous sommes convaincus, que ce type de régime est basé sur des valeurs d’unité, de solidarité, de fraternité, de tolérance, de justice et d’équité. Sans équité, il ne peut y avoir de paix, encore moins un développement durable», a-t-il déclaré. Le président du RCPR a enfin rappelé la devise autour de laquelle le RCPR-As-Salam est bâti qui est : Paix, Détermination et Développement. «Notre parti, le RCPR-As-Salam, est ouvert à tous Nigériennes et Nigériens imbus de ces valeurs», dira, enfin.

 

Mahamadou Diallo(onep)