Ambassade d’Italie : célébration de la Journée Internationale des Femmes : SEM. Marco Prencipe réaffirme sa disponibilité pour accompagner les femmes entrepreneurs

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

La résidence de l’Ambassadeur d’Italie au Niger a abrité le mercredi 4 mars dernier une soirée commémorative en prélude de la journée internationale des femmes. A cette occasion, le diplomate italien, SEM. Marco Prencipe, a livré un message dans lequel il a mis l’accent sur les interventions de coopération au développement financées par le Gouvernement italien en faveur des populations nigériennes et particulièrement les femmes.

Dans son allocution, SEM. Marco Prencipe a rappelé que l’Italie est  activement engagée dans la promotion des droits des femmes et des filles, dans ses relations bilatérales avec les autres Etats, dans les organisations internationales et dans les programmes de coopération au développement pour la pleine réalisation de l’objectif de développement durable SDG 5 de l’Agenda 2030. ‘’Parmi les priorités du mandat actuel de l’Italie au Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies (2019-2021) figurent également la prévention et la lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes. L’Italie est en première ligne pour promouvoir les droits des femmes dans le monde et pour prévenir et combattre la violence basée sur le genre : un engagement prioritaire de l’action de politique étrangère italienne que mène le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération (Farnesina) tant au niveau des négociations diplomatiques que celui de la coopération au développement. Les nombreuses campagnes internationales telles que celles pour l’éradication des mutilations génitales féminines (MGF) et les mariages précoces et forcés qui ont toujours placé l’Italie au premier plan, en sont la preuve. Je tiens également à m’en féliciter à cette occasion pour l’engagement remarquable des autorités nigériennes à travers l’importance accordée au rôle des femmes dans le programme de développement économique et social (PDES) du Président Issoufou, pour l’engagement du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant mais aussi pour l’engagement des Premières Dames du Niger dans la lutte contre les mutilations génitales féminines et contre les mariages précoces et forcés’’, a indiqué le diplomate italien. Par ailleurs, selon SEM. Marco Prencipe, le Niger fait partie des pays prioritaires de la coopération italienne qui intervient activement pour la poursuite des objectifs de développement durable, notamment en ce qui concerne l’aide humanitaire, le lien entre migration et développement économique, la réalisation de la sécurité alimentaire à travers une agriculture durable et l’éducation des nouvelles générations, en particulier des jeunes filles.

Présente à ce rendez-vous en l’honneur de la femme, la ministre de la promotion de la femme et  de la protection de l’enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako a rappelé quelques actions financées par la coopération italienne dans plusieurs localités du Niger. Selon la ministre en charge de la promotion de la femme, le Projet Autonomisation des Femmes et Développement Local (AFDEL), financé par la coopération italienne, a intervenu dans la région  de Tahoua d’août 2015 à mai 2017 dans les départements de Tahoua, Illéla et Keita à travers 60 villages dont 20 villages par département.  Le coût global de ce projet est de trois millions deux cent vingt-six mille (3.226.000) Euros pour une durée de trois ans. ‘’Comme vous pouvez le constatez, ces réalisations ont substantiellement amélioré les conditions de vie des femmes et renforcé les capacités d’action du ministère.  Ce projet rentre dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique Nationale de Genre qui est une des priorités du Programme de Renaissance de SEM. Issoufou Mahamadou’’, a indiqué la ministre de la population. Après une projection d’un film sur des actions appuyées par la coopération italienne, deux femmes, à savoir Mme Mariama Daouda, propriétaire de la marque Zamani, et Mme Nafissa, propriétaire du service de catering et restauration « Umm Manal », entrepreneures nigériennes et bénéficiaires de projet IDE, ont témoigné sur les projets mis en œuvre et appuyés par le Gouvernement italien.

 

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley (onep)