Maidagi Allambeye : Un pédagogue qui fait la fierté de sa génération

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

De l’avis de tous ceux qui l’ont côtoyé (enseignants et élèves) M. Maidagi Allambèye est un pédagogue chevronné. Du reste, ces anciens élèves parlent de « l’Esprit Educatif Maidagi Allambeye ». Il vit le jour il y a 78 ans à Matankari, département de Dogondoutchi. Il assume actuellement les fonctions de Conseiller Spécial, avec rang de ministre à la Présidence de la République. Il est marié et père de famille.

A la suite d’une solide formation dans le domaine de l’éducation, M. Maidagi Allambèye débuta sa carrière professionnelle en tant que directeur du CEG de Tillabéri en 1964 et de celui de Filingué en 1965. Cette expérience unanimement saluée a révélé les qualités exceptionnelles de l’homme, sa compétence, sa courtoisie, son humilité alliées à une faculté remarquable d’écoute et d’assistance dans tous les domaines. Par la suite, il lui fut confié les directions du CEG de Konni en 1969, de Tahoua en 1973, de Zinder en 1975. Ces différentes réussites aux examens de fin d’année, ont naturellement conduit Maidagi Allambèye à une autre étape de sa carrière professionnelle où il occupa le poste de directeur de l’Ecole Nationale d’Administration de 1987 à 1993. Ainsi il exerça plusieurs fonctions au Ministère de l’Education Nationale de 1978 à 1985.

Sur le plan politique Monsieur Maidagi Allambèye, est membre fondateur du parti Convention Démocratique et Sociale (CDS RAHAMA) et Membre du Bureau Politique National de ce parti. Il fut sans discontinuité député pour la période allant de 1993 à 2009. Ainsi de 2014-2016 M. Maidagi a occupé le poste de ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture.

La dimension de M. Maidagi s’étend aussi aux domaines culturel et sportif avec plusieurs initiatives d’envergure dont la rédaction des plusieurs pièces théâtrales ou l’animation des journaux scolaires et la gestion de structures sportives. Depuis sa tendre enfance, M. Maidagi Allambèye développa un grand intérêt pour la culture, les arts et les sports.

55 ans après, M. Maidagi Allambeye se souvient toujours de son séjour à Filingué. «Lorsqu’un jour du mois de septembre 1965, je sautais de la cabine du camion régulier de la compagnie de transport Transa communément appelé ici ‘’Courrier’’ pour fouler pour la première fois le sol de cette ville de Filingué, j’étais loin, très loin même d’imaginer que ce jour 1er mars 2020 j’allais fêter avec vous le baptême de ce collège, à la direction duquel, je venais d’être placé. Mais j’avais, en ce moment-là, la pleine conscience de la mission qui venait de m’être confiée», a indiqué M. Maidagi Allambeye.

Pour M. Ibrahim Tiémogo, un des élèves de la 1ère promotion du CEG de Filingué, M. Maidagi Allambeye est un homme courtois et aimable dans ses relations tant sociales que professionnelles. Enseignant, éducateur, conseiller, ainé et père, M. Maidagi avait assumé plusieurs postes de responsabilité. «En prenant à témoin l’ensemble des élèves ayant fréquenté cet établissement, particulièrement mes camarades de la 1ère promotion, je dirai tout simplement que M. Maidagi Allambeye avait été tout pour nous, un soutien, un exemple et un modèle pour notre formation et notre savoir être. M. Maidagi Allambèye ouvrit et dirigea le CEG de Filingué de 1965 à 1969 avec une première promotion de 26 élèves. Tous les élèves qui ont eu la chance de bénéficier de ses enseignements se rappellent toujours de cet éducateur tout dévoué à son travail», a témoigné M. Ibrahim Tiémogo.

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley Envoyé Spécial(onep)