A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit l’Ambassadeur de Chine au Niger et le président de la Commission de la CEDEAO

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mamahadou a reçu, hier, dans la matinée en audience, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, SE. Zhang Lijun. Deux points importants étaient au centre des échanges entre les deux personnalités. Il s’agit de la lutte contre la  pandémie liée au Coronavirus (COVID 19) et la lutte contre le terrorisme dans le monde et particulièrement au Sahel.

Dans l’après-midi, le Président Issoufou Mahamadou, Président en exercice de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, a reçu le président de la Commission de la CEDEAO, M. Jean-Claude Kassi Brou.

Le diplomate chinois, il a indiqué avoir beaucoup échangé avec le Président de la République sur les perspectives de la coopération entre son pays et le Niger, au regard des mesures prises par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID 19, qui constitue une menace planétaire. SE. Zhang Lijun a rappelé que le Coronavirus a été découvert par la Chine qui était le premier pays à enregistrer les cas. «Mais cela ne veut pas dire que ce virus est né en Chine. Les indices sont là et jusqu’à présent il n’y a aucune preuve qui dit que ce virus est chinois. Aujourd’hui le virus est beaucoup répandu dans le monde », a-t-il déclaré. Face à cette situation, le diplomate chinois a souligné que son pays a farouchement lutté contre ce virus et la Chine se réjouit du résultat, car dit-il cette pandémie est sous contrôles là-bas. «Jusqu’à hier il y’a 13 cas constaté chez nous (en Chine). Sur les 13 cas seulement une contamination est d’origine chinoise, c’est-à-dire que les 12 autres sont venus des autres pays. Nous pensons que dans 10 jours avec ce qu’on a eu à faire actuellement, cette épidémie sera complètement éradiquée en Chine. Et nous pensons que les résultats encourageants obtenus en Chine vont donner une espérance à d’autres pays qui luttent contre ce virus», a déclaré SE. Zhang Lijun.

 

Parlant de ses compatriotes au Niger, SE. Zhang Lijun a rappelé que l’Ambassade de Chine au Niger a pris d’importantes décisions, pour non seulement protéger les Chinois dans le pays, et aussi pour protéger les Nigériens contre ce virus. A ce niveau il a confirmé que tous les Chinois actuellement au Niger sont arrivés au pays avant le 23 janvier. «Ils sont tous en bonne santé, il n’y a aucune contamination au sein de la communauté chinoise au Niger. Ce que je dois dire à nos amis Nigériens, s’est de se rassurer que nous, nous sommes un peuple très discipliné nous avons pris toutes ces mesures pour nous-mêmes mais aussi pour le peuple nigérien», a ajouté le diplomate chinois.

Sur la question sécuritaire, SE. Zhang Lijun a indiqué que la Chine assure la présidence de l’Assemblée Générale des Nations Unies. «C’est pour cela que, récemment, la Chine a organisé un débat sur la lutte contre le terrorisme au Sahel. Tous les participants se sont accordés sur le principe que la lutte contre le terrorisme est une tâche commune pour toute la planète. Donc on doit s’unir pour aider les pays du Sahel et toute l’Afrique contre le terrorisme. Nous sommes sur le plan militaire, mais il faut aussi une aide pour lutter contre la pauvreté pour booster le développement», a expliqué SE.  Zhang Lijun.

Quant au président de la Commission de la CEDEAO,  M. Jean-Claude Kassi Brou, il a déclaré à la presse que son déplacement vise à faire le point régulier sur la marche de la Communauté au Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres de l’espace Communautaire. Les points essentiels de cette rencontre sont la sécurité et la pandémie liée au COVID 19. «  Un des points clés et majeurs qui est au centre de nos préoccupations, c’est la question sécuritaire et la question liée à la pandémie de CORONAVIRUS », a-t-il précisé.  Aussi, M. Jean-Claude Kassi Brou a déploré l’étendue de cette pandémie qui n’a pas épargné les pays africains et ceux de l’espace CEDEAO. « Nous avons salué les mesures rigoureuses qui ont été prises par les différents pays de la CEDEAO et surtout celles prises ici au Niger. Il faut absolument contenir ce fléau parce que cela pourra avoir des impacts humains, socioéconomiques très importants. Nous avons fait le point de ce que nous faisons dans l’espace pour accompagner les Etats », a déclaré M. Jean-Claude Kassi Brou.

Ali Maman(onep)