Rencontre entre le Ministre en charge du Commerce et les opérateurs économiques : Échanges sur l’approvisionnement du pays en produits de consommation en prélude au Ramadan 2020

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou s’est entretenu, hier matin, dans la salle de réunion de son ministère, avec les représentants des opérateurs économiques et des syndicats et associations de défense des consommateurs. Cette traditionnelle rencontre qui se tient chaque année à la veille du mois de Ramadan a pour objet, d’échanger avec les différents acteurs sur les mécanismes d’approvisionnement du pays en produits alimentaires et de faciliter l’accès à ces produits aux populations de manière raisonnable.

 

La rencontre a été marquée par le discours du Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou et les interventions des différents acteurs invités. Cette année, faut-il le rappeler,  la rencontre se tient dans un contexte particulier, lié à la pandémie du COVID 19, qui a amené plusieurs pays à prendre des mesures drastiques dont les fermetures des frontières, pour prévenir la propagation de cette maladie. Pour cette raison, le ministre du commerce a rappelé en ce qui  concerne le Niger, les mesures prises par le Gouvernement. « Suite à la pandémie du COVID 19,  le Gouvernement  a pris au cours du Conseil des Ministres du 17 mars 2020, plusieurs mesures dont la fermeture des frontières terrestres, excepté pour le transport de marchandises », a-t-il dit. Cependant, a poursuivi le Ministre, ces mesures ne sont pas sans conséquences sur les transactions  commerciales.

Pour répondre aux difficultés prévisibles,  M. Sadou Seydou a indiqué que les services techniques du ministère du Commerce en collaboration avec la Chambre du Commerce et d’Industrie du Niger, ont établi la situation des stoks et des prix de certains produits de grande consommation auprès des importateurs et grossistes de tous les chefs-lieux de Région du Niger. « De manière générale, à la date du 21 mars 2020, il a été constaté une disponibilité des produits de grande consommation. Malgré cette disponibilité on observe une tendance haussière de prix des certains produits due selon certains importateurs à l’annulation de programmes de bateaux à destination des ports de transit du Niger», a indiqué le Ministre Sadou Seydou. Le Ministre a rassuré les commerçants que, d’ores et déjà les dispositions sont en train d’être prises afin de solliciter la solidarité des pays frères et amis de transit (Benin, Togo, Ghana, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso) pour faciliter le passage des camions en provenance ou en partance pour le Niger.

Dans la même optique, le ministre a invité les différents acteurs à plus de collaboration pour qu’ensemble toutes les dispositions, pour garantir l’approvisionnement régulier du marché national, soient prises afin de prévenir toutes ruptures de stocks et la flambée des prix, surtout en cette veille de la période de grande consommation, qu’est le Ramadan. « Dans cette situation exceptionnelle et difficile pour les consommateurs, je vous demande comme l’exige notre religion d’aider vos concitoyens en veillant à la stabilité des prix sur le marché », a-t-il dit. Aussi, il les a appelés à entreprendre d’autres initiatives, comme à leurs habitudes pour aider les musulmans du Niger à accomplir le jeûne dans des meilleures conditions. A ce niveau, le Ministre a salué les commerçants pour le respect des engagements qu’ils ont pris l’année dernière en cette même période.

S’adressant particulièrement aux défenseurs des droits des consommateurs, le Ministre du Commerce a exprimé les attentes du gouvernement dans le cadre de leur travail. « Nous attendons davantage de vous, plus d’implication et de collaboration pendant cette période de pandémie et durant le mois béni de Ramadan afin que nous puissions ensemble juguler toute tentative de spéculation pouvant aller en défaveur de nos vaillantes populations », a-t-il déclaré. Il a rappelé à ces acteurs de la société civile qu’au cours de l’année 2019, la loi sur la protection des consommateurs a été votée par le parlement et que cette loi est mise à la disposition des défenseurs des consommateurs qu’ils utiliseront pour la cause.

Au terme de son discours le Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou n’a pas manqué de transmettre les salutations et les encouragements du Gouvernement à l’endroit de tous ces acteurs.

Après cette intervention, la parole fut donnée aux participants qui n’ont pas manqué d’exprimer les difficultés auxquelles ils font face. Plusieurs recommandations ont été formulées et le Ministre a pris l’engagement de transmettre toutes les doléances et recommandations des différents acteurs au gouvernement, qui ne manquera pas de leur accorder une attention particulière.

C’est sur une note de satisfaction générale et d’espoir que la rencontre s’est déroulée.

 

 Ali Maman(onep)