Réception d’un trophée (en don) au Musée National Boubou Hama de Niamey : Le Chef de canton de Karma offre un spécimen d’hippopotame en matière organique

Culture
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le directeur général du Musée National Boubou Hama de Niamey, M. Haladou Mamane a reçu le vendredi 3 avril dernier un trophée (un spécimen en matière organique d’un hippopotame femelle) offert par le chef de canton de Karma l’honorable Abdoulaye Nouhou. Pour immortaliser la réception de ce don, les responsables de cette institution ont organisé (avec une équipe restreinte) une cérémonie pour montrer à l’opinion nationale et internationale l’importance de ce geste symbolique. Etaient présents à cette occasion, le directeur général adjoint du musée, M. Abdouramane Gabidan, le représentant du chef de canton de Karma.

 

Peu après la réception du spécimen, le directeur général du Musée National Boubou Hama de Niamey a remercié et félicité la chefferie traditionnelle qui est un partenaire clef de cette institution. «Le chef de canton de Karma a pensé à apporter sa contribution au Musée National. Il a compris qu’au Niger la chefferie traditionnelle doit contribuer à la sauvegarde de notre patrimoine culturel naturel. Ce geste symbolique honore notre institution et les chefs traditionnels dans leur ensemble. C’est un geste  grandiose qui permet au musée de renforcer sa mission d’éducation environnementale. Ça permet également au musée de montrer à la jeunesse tous les éléments de notre faune qui est en train de disparaitre. Ce trophée va nous permettre de disposer d’un groupe de ce trophée pour montrer aux gens que même quand l’animal meurt on peut le récupérer et le garder encore plus longtemps que pendant la vie de l’animal. Je crois que ce geste ne doit pas rester sous silence. Voilà pourquoi malgré le mécanisme de prévention pour lutter contre le Covid 19, nous avons constitué une équipe restreinte pour montrer à l’opinion nationale et internationale ce don. Au nom des autorités de la 7èmeRépublique, nous tenons à remercier l’honorable chef de canton de Karma», a dit M. Haladou Mamane.

Pour le Directeur général du MNBH, ce trophée va renforcer le pavillon d’histoire naturelle (la biodiversité), du musée national. «Un animal dans sa vie, il est précieux, mais quand il meurt, grâce à la science il peut encore servir dans des institutions comme les musées. Ainsi M. Haladou Mamane rassure que ce spécimen sera gardé jalousement au musée. «C’est un joyau que nous allons garder pour que ceux qui ne l’ont jamais vu puissent venir voir. C’est une opportunité en or qu’on nous offre pour que les jeunes puissent venir compléter l’enseignement théorique qu’on leur donne à l’école. Nous le conserverons pour l’éternité avec les moyens scientifiques», a-t-il rassuré.

Conscient de la mission de conservation et de transmission des patrimoines culturels du musée, M. Haladou Mamane rappelle qu’ils ont l’obligation morale et la lourde responsabilité de transmettre ces valeurs aux enfants de demain. «On va le faire autant que possible pour que la transmission du savoir soit dynamique. Si on laisse disparaitre comme ça, des spécimens que nous pouvons conserver, on aura failli à notre mission. L’affaire du musée est une affaire de tout le monde», a-t-il déclaré, avant d’inviter les chefs traditionnels qui constituent des dépositaires des valeurs culturelles à emboiter les pas à l’honorable chef de canton de Karma.

 

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley(onep)