Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : La lutte traditionnelle, vecteur d'unité nationale


DG onepLa 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle a pris fin, mercredi dernier, à l'arène des jeux traditionnels Langa-Langa de Zinder avec le sacre de Tassiou Sani de Zinder face à Yahaya Kaka de Tahoua.
Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, comme à son habitude, depuis son accession à la magistrature suprême de notre pays, a apporté tout son soutien à la réussite du Sabre national. C'est ainsi qu'en plus de la contribution de l'Etat dans le budget de l'organisation de cette édition, il a débloqué trente-cinq millions cinq cent cinquante (35.550.000) FCFA ; 538 sacs de riz et 538 sacs de mil pour les différents acteurs de la lutte.
Le président de l'Assemblée Nationale, le Premier Ministre, ainsi que plusieurs autres bonnes volontés ont également mis la main à la poche pour que cette grande fête des retrouvailles entre les fils du Niger se déroule dans une symbiose de fraternité et d'unité nationale.
Malheureusement, en dépit de ces appuis multiformes, cette édition a connu plusieurs couacs, qui sont d'ailleurs reconnus par le ministre de la Jeunesse et des Sports. M. Kassoum Moctar, lors de son allocution de clôture, a en effet décrié la série des réclamations et les cas d'arrangements enregistrés entre lutteurs ainsi que d'autres comportements qui sont à tous points de vue antinomiques aux idéaux de la Renaissance culturelle.
En effet, les hésitations, l'indécision, l'irresponsabilité, l'intolérance, le hooliganisme d'un certain public passionné et irresponsable, l'indiscipline caractérisée de certaines ligues régionales, le manque de sanctions appropriées contre les fauteurs de troubles, la peur de prendre des décisions qui s'imposent, mais surtout le manque de fair-play et d'esprit sportif de certains acteurs de la lutte traditionnelle ont terni l'image de cette édition,pourtant dédiée spécialement à la jeunesse.
Or, les plus hautes autorités ont engagé un combat sans merci contre ces tares de notre société, cette dégradation éhontée de nos valeurs intrinsèques d'honnêteté, de rigueur morale, d'entraide, de solidarité, du respect de la parole donnée, du don de soi au travail, du respect de l'autre, du respect des biens d'autrui, de tolérance, du respect des lois, etc.
C'est vrai que la lutte traditionnelle par essence, suscite des passions, mais ces passions doivent être contrôlées et contenues dans le cadre sportif, et le respect strict de l'adversaire qui est avant tout, un frère nigérien. Le respect scrupuleux des décisions arbitrales doit être inscrit en lettres d'or dans le code de la lutte. Les arbitres et tous ceux qui sont en charge du bon déroulement des compétitions se doivent d'être impartiaux, intraitables et n'obéissant qu'aux règles édictées, et ne se laisser guider que par le souci de faire triompher des valeurs qui sous-tendent la cohésion sociale.
C'est pourquoi, il est impérieux, voire indispensable, que notre lutte traditionnelle, conçue pour être un véritable vecteur d'unité nationale,soit repensée,et son code réformé. Le ministre Kassoum Moctar l'a d'ailleurs promis, et cette réforme doit permettre de cadrer ces compétitions annuelles de lutte traditionnelle avec les exigences des idéaux de la Renaissance culturelle. Celle-ci exige un changement profond de mentalité et de comportement pour ne retenir que les valeurs positives qui font toute la force et l'authenticité denotre société.
Ainsi, le sens de l'honneur, le fair-play, l'esprit sportif, la tolérance, l'acceptation et le respect scrupuleux des décisions des arbitres, la responsabilisation et la conscientisation des arbitres et autres jurys et la rigueur dans la prise de décisions doivent être élevées au rang des valeurs cardinales à respecter en tout temps, et en toute circonstance.
Car, comme l'a déjà dit le Président de la République, le Nigérien modèle, c'est celui-là qui cultive le patriotisme et le dévouement à la collectivité, qui privilégie partout et toujours le sens de l'intérêt général et la culture du civisme.
Il faut donc rompre avec l'obscurantisme ambiant et tous les autres comportements propres à annihiler toute idée d'ouverture, de progrès et d'innovation ;cultiver la confiance en soi; créer les conditions d'une rupture avec la mentalité d'assisté et la mendicité sous toutes ses formes ; combattre l'oisiveté, insuffler l'amour du travail; promouvoir la solidarité et la responsabilité; promouvoir l'individu, le détribaliser en le libérant du régionalisme, de l'ethnocentrisme et du sectarisme.
C'est en agissant ainsi que la lutte traditionnelle nigérienne retrouvera toutes ses lettres de noblesse pour servir de ciment de l'unité nationale.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

05/01/18

Audiences

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Vice-présidente du MCC et l'ambassadeur de Chine au Niger

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Vice-présidente du MCC et l'ambassadeur de Chine au Niger

Le Président de la République, chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou a reçu en audience la Vice-présidente du Millenium Challenge Compact, Mme Jane Hauch et l'ambassadeur de la République populaire de Chine, SE Zhang Lijun.La première audience, le Président l'a accordée à la Vice-présidente du Millenium Challenge Corporation (MCC), Mme Jane Hauch. Accompagnée de l'ambassadeur des Etats Unis au Niger, la responsable du MCC a rappelé que...

Rencontre entre le Médiateur de la République et le Haut-commissaire à l'Initiative 3N : Freiner l'exode rural par la ré…

Rencontre entre le Médiateur de la République et le Haut-commissaire à l'Initiative 3N : Freiner l'exode rural par la réinsertion des jeunes dans le secteur agro-sylvo-pastoral

Le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga, a reçu, mardi dernier, en audience le Haut commissaire à l'Initiative 3 N, M. Ali Bety accompagné de son Conseiller, Dr Abouba Saidou. Plusieurs sujets étaient à l'ordre de cette audience. Le Médiateur de la République, défenseur des droits de l'enfant et des personnes vulnérables a fait part au Haut Commissaire à l'initiative 3 N de ses préoccupations sur trois sujets essentiels à savo...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur des USA au Niger et le Secrétaire Permanent du…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit l'ambassadeur des USA au Niger et le Secrétaire Permanent du G5 Sahel

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou a accordé, dimanche 29 juillet 2018, une audience à l'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique, S.E Eric F. Whitaker. A sa sortie d'audience, M. Whitaker a indiqué avoir eu « l'opportunité de rencontrer le Président de la République, pour discuter de plusieurs questions dont celles relatives à la sécurité, au développement, à la lutte contre la drogue ici au Niger».Le di...

Au Cabinet du Médiateur de la République : Me Ali Sirfi Maiga reçoit le Directeur national sortant de World Vision

Au Cabinet du Médiateur de la République : Me Ali Sirfi Maiga reçoit le Directeur national sortant de World Vision

Le Médiateur de la République du Niger, Me Ali Sirfi Maiga, a reçu, hier matin à son Cabinet, le Directeur national sortant de World Vision, M. Albert Kojo. Au sortir de cette rencontre, M. Albert Kojo affirme que l'ONG a travaillé avec le Médiateur de la République du Niger à travers une campagne qui a été lancée en Mai passé et dont le thème est « Eliminons ensemble les violences faites aux enfants ». En effet, il a rappelé qu'au cour...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit plusieurs personnalités

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou a accordé samedi denier trois audiences. Il a tout d'abord reçu l'Ambassadeur, Chef de la délégation de l'Union Européenne au Niger, SE Raoul Paula Mateus, en fin de mission. M. Mateus est venu faire ses adieux au Président de la République et a profité pour parler de la coopération entre l'UE et le Niger. Les deux personnalités ont évoqué le bilan extraordinaire du par...

A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le représentant Résident du FMI en fin de mission au Niger

A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit le représentant Résident du FMI en fin de mission au Niger

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Raffini, a reçu, hier matin, le représentant Résident du Fonds Monétaire International (FMI) en fin de mission dans notre pays, M. Joseph Ntamatungiro.Onep20/07/18

Audience au cabinet du Président de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le responsable Afrique de l'Ouest du Fonds …

Audience au cabinet du Président de la République : Le Chef de l'Etat reçoit le responsable Afrique de l'Ouest du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a reçu en audience, hier dans l'après-midi, M. Nicola Cantau, responsable Afrique de l'Ouest du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. Il était accompagné par le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara. A sa sortie d'audience, le responsable du Fonds Mondial a déclaré que leur échange avec le Président de la Républiq...

A la présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Secrétaire Générale adjointe et la présidente du Conseil …

A la présidence de la République : Le Chef de l'Etat reçoit la Secrétaire Générale adjointe et la présidente du Conseil de Sécurité des Nations Unies ainsi que le PDG du Groupe Summa Turizm Investment

Le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou a reçu samedi dernier en audience la secrétaire générale adjointe des Nations Unies, Mme Amina Mohamed à la tête d'une forte délégation composée de la présidente du Conseil de Sécurité des Nations Unies, Mme Margot Wallström par ailleurs ministre suédoise des Affaires Etrangères, et l'envoyée spéciale de l'Union Africaine pour la femme, la paix et la sécurité, Mme Bineta Diop. A sa s...

En marge des travaux de la 31ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Afric…

En marge des travaux de la 31ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine en Mauritanie : Le Président Issoufou Mahamadou s'est entretenu lundi à Nouakchott avec plusieurs dirigeants africains

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou s'est entretenu lundi 2 juillet 2018, à Nouakchott, en Mauritanie, successivement, avec les Présidents du Congo, SEM Denis Sassou Nguesso, du Togo, SEM Faure Eyadema, de Guinée Conakry, Pr Alpha Condé, du Nigeria, SEM Muhamadu Bohari, du Soudan, SEM Omar Hassan El Béchir et du Gabon, SEM Ali Bongo.Dimanche après-midi, 1er juillet 2018, le Chef de l'Etat a reçu la Secr...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat a reçu vendredi dernier, la Secrétaire Générale de la Présidence du…

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat a reçu vendredi dernier, la Secrétaire Générale de la Présidence du Faso, et l'Ambassadeur sortant du Mali au Niger

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE,Issoufou Mahamadou, a reçu en audience vendredi dernier, Mme Boni Nignan Chantal Désiré, Secrétaire générale de la Présidence du Faso et l'Ambassadeur sortant de laRépublique du Mali au Niger, SE Alhamda Ag Al Hiyene.A sortie d'audience, la Secrétaire générale de la Présidence du Faso, la première à être reçue dans la journée, a notifié qu'elle est porteuse d'un message du Président du Fa...

AG/ONU

Editorial

Audiences

Dossier

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Dans quelques jours, les pèlerins nigériens convergeront Incha Allah vers les Lieux Saints...

vendredi 20 juillet 2018

HADJ 2018 : La question du transport des pèlerins …

HADJ 2018 : La question du transport des pèlerins est déjà réglée

« Nous n'avons aucun problème. Nous allons transporter l'ensemble des pèlerins par le vol ...

vendredi 20 juillet 2018

Le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la …

Le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la Oumrah (COHO) : Le premier vol des pèlerins, prévu le 30 juillet 2018

Le hadj est ce rite religieux pour lequel les autorités nigériennes s'investissent chaque ...

vendredi 20 juillet 2018

L'air du temps

A quand la fin du calvaire ?

A quand la fin du calvaire ?

Alors que les habitants des quartiers inondés de la capitale ne sont pas encore sortis des...

vendredi 10 août 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.